Le Val-de-Marne réduira la fracture numérique avec SFR

5 février 2014 à 18h19
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h41 -

Le Conseil Général du 94 vient de signer une délégation de service public avec SFR Collectivités, pour déployer d'ici 2016 la fibre optique sur les zones encore non desservies.2014 démarre à grande vitesse pour le Département du Val-de-Marne, qui a conclu en début de semaine une délégation de service public avec SFR Collectivités. L'objectif est de répondre à la fracture numérique observée sur le territoire, où encore de nombreuses zones sont mal ou non desservies par le haut et le très haut débit. En effet, en 2011, 93,2% des lignes étaient éligibles à une connexion minimum de 2 Mbit/s, et seulement 78.4% des lignes étaient éligibles au triple play.

Toutefois, la fibre optique a déjà fait son apparition dans plusieurs communes. Certaines d'entre elles, situées au nord et à l'ouest du département sont concernées par des délégations de service public lancées par Sipperec : les réseaux Irisé, Sequantic et Opalys. Le réseau câblé de Numericable est également présent sur 27 villes. Par ailleurs, 21 communes ont été déclarées par l'ARCEP comme zones très denses, et elles font l'objet d'un déploiement prioritaire par les opérateurs. A ce propos, Orange annonçait le 10 janvier dernier avoir posé la fibre dans la rue sur 35% du département. Ainsi il dénombre par exemple 31% de foyers éligibles à Vincennes, 27% à Nogent-sur-Marne, 25% à Alfortville...

déploiement de la fibre optique dans le val de marne
Malgré tout, une partie du Val-de-Marne, et notamment le sud et l'est, souffre d'une exclusion numérique. Dans son Schéma Directeur Territorial d'Aménagement Numérique (SDTAN), le Conseil Général avait l'ambition de proposer à tous un accès internet à 100 Mbit/s, en privilégiant le réseau FttH (fibre jusqu'à l'abonné). La signature de la délégation de service public avec SFR Collectivités entre dans ce cadre. Elle va concerner les communes de Villecresnes, Mandres-les-Roses, Perigny-sur-Yerres, Santeny, ainsi que 364 collèges, lycées, bâtiments publics, qui seront raccordés à la fibre optique d’ici 2016.

Cette opération dont le coût est estimé à 17.2 millions d'euros, donc 12.5 pris en charge par le Département et ses partenaires, va permettre d'installer la fibre optique sur une distance de 300 km. "90 % du réseau passera par des infrastructures existantes, les 10 % restant seront construits de toute pièce." Dès la fin de l'année 2014, des foyers seront éligibles au très haut débit.