Disney+ France : près de 2 millions de téléchargements en 24 heures

10 avril 2020 à 11h47
- Mis à jour le 30 avril 2020 à 10h36 -

Les chiffres fous du lancement de Disney+. En France, comme dans le monde, le service de vidéo en streaming de Disney séduit au delà même des espérances du géant du divertissement.

Disney+ France en tête des téléchargements

Ce n'est pas vraiment une surprise, plus une confirmation. Car, personne ne doutait que Disney+ allait réussir son lancement en France. À chaque fois qu'il débarque dans un pays, c'est partout le même engouement. Par exemple, le jour de son lancement dans 7 pays européens le 24 mars (Allemagne, Autriche, Espagne, Irlande, Italie, Royaume-Uni, et Suisse), Disney+ a séduit 5 millions de personnes en 24 heures. Comment douter, alors, de la réussite de Disney+ en France ?

Car, oui, le lancement de Disney+ est une réussite en France. Mais, avec 1,8 millions de téléchargements en 24 heures, pas sûr que le géant du divertissement s'attendait à un tel succès. Avec son abonnement à seulement 6,99€/mois, Disney a semble-t-il trouver la bonne formule..

Autre information qui témoigne de l'engouement des Français pour Disney+ : L'application arrive en tête des téléchargements sur l'Appstore et Google Play. Elle devance même Zoom, le service de téléconférence qui fait un carton depuis le début du confinement.

Donc, oui, Disney+ fait des débuts en fanfare sur le marché de la SVOD. Et dire que le chiffre de 1,8 millions de téléchargements ne tient pas compte des abonnements à Disney+ via les offres Canal.

L'application Disney+ téléchargée 1,8 million de fois en 24 heures en France

Disney+ : déjà 50 millions d'abonnés dans le monde

Même dans ses rêves les plus fous, Bob Iger, le directeur général de la firme aux grandes oreilles, n'avait sans doute pas imaginé scénario aussi idéale. Ou bien alors, il est excessivement modeste. En effet, avant le lancement de Disney+, Bob Iger avouait que le service de vidéo en streaming était la "priorité numéro 1" de la firme et confiait espérer attirer entre 60 et 90 millions d'abonnés dans le monde d'ici 2024.

Seulement, au rythme où va Disney, cet objectif sera atteint avant même la fin du premier semestre d'existence de Disney+. La nouvelle plateforme de SVOD compte déjà 50 millions d'abonnés en moins de cinq mois. Un seuil que Netflix a mis sept ans à atteindre. Alors, oui, Netflix a été le premier à se lancer. Et, oui, Disney+ profite sans doute du confinement. Il n'empêche, si Disney+ continue sur la lancée, il ne mettra pas longtemps à détrôner Netflix et ses 167 millions d'abonnés.

A lire aussi