Evolution du service dl.free.fr

31 mars 2008 à 16h25
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h53 -

Free met à jour son service de téléchargement. Au menu, plus de sécurité avec NOD32 mais aussi des restrictions pour éviter les abus. Le fournisseur d'accès Free a choisi NOD32 pour sécuriser son service gratuit d'échange de fichiers. Désormais, NOD 32 analyse, avant envoi aux destinataires, tous les fichiers transitant sur "dl.free.fr". L'objectif est de trouver et bloquer d'éventuelles menaces comme les virus ou les chevaux de Troie.

En parallèle à ce partenariat, Free annonce qu'il va imposer des limites de connexions par IP à son service. Ce bridage fait suite à la "défaillance matérielle d'un serveur de stockage". Concrètement, les adresses IP des utilisateurs qui dépassent le seuil de 25 connexions par jour seront bannies pour 24 heures.

Avec cette mesure, Free lance un avertissement aux internautes abusant du système. L'opérateur annonce d'ailleurs que "dans le cas où ce genre de mesures ne suffirait pas, nous serions dans l'obligation de limiter à 1 telechargement par ip, quelque soit l'ip".