Numericable double les débits en upload

18 mars 2014 à 10h39
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h40 -

Le débit remontant maximum des connexions Internet de Numericable passe désormais sur demande de 10 à 20 Mbit/s.Bonne nouvelle pour les abonnés Numericable équipés du modem LaBox Fibre. Le débit montant (upload) est désormais doublé sur simple demande via leur espace client en ligne.

Comme le montre la capture d'écran ci-dessous, une nouvelle option gratuite est désormais disponible depuis le menu Mon Abonnement >>> Internet >>> Gérer mes options. Les abonnés LaBox (forfait Labox Power, Power+Family...) peuvent ainsi activer le doublement du débit montant et redémarrer leur modem pour qu'il charge le nouveau fichier de configuration.

espace client en ligne numericable

Quels seront les nouveaux débits maximums de Numericable ?

Les mentions légales précisent que les débits IP montants passent :

- de 1 à 2 Mbit/s pour un abonnement en zone 30 Mega descendant (câble)
- de 5 à 10 Mbit/s pour un abonnement en zone 100 Mega descendant (FTTLa)
- de 10 à 20 Mbit/s pour un abonnement en zone 200 Mega descendant (actuellement Paris, Bordeaux, Nantes, Lyon et Marseille)

Selon les premiers retours des internautes du forum GenerationCable, la hausse de l'upload est bien au rendez-vous. Néanmoins, certains abonnés indiquent qu'il faut parfois patienter pour que l'augmentation de l'upload soit effective, tandis que d'autres s'étonnent du manque de communication de l'opérateur.

espace client en ligne numericable

Sur le test de débit Ariase, on remarque également le changement de profil des connexions Numericable. Sur le résultat ci-dessus, le débit montant de cet internaute raccordé en fibre optique avec terminaison coaxiale est bien passé de "jusqu'à 5 Mbit/s" à "jusqu'à 10 Mbit/s".

En doublant les débits en upload, Numericable adapte ses offres aux nouveaux usages. Les internautes ne sont plus uniquement des consommateurs mais également des producteurs de données qui désirent les envoyer et les partager sur Internet. La démocratisation des usages comme la sauvegarde des données en ligne ainsi que la généralisation de l'envoi de vidéos sur les réseaux sociaux et les plateformes de streaming nécessitent en effet de plus en plus de bande passante remontante.