30€ de dédommagement en cas d'écrasement de ligne

4 février 2009 à 12h33
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h49 -

Chaque internaute dont la ligne ADSL a été abusivement écrasée recevra dorénavant 30 euros en guise de dédommagement. Luc Chatel, le secrétaire d'Etat à la consomamtion, vient d'annoncer une mesure concrète pour les internautes victimes de "slamming". Désormais, en cas de procédure abusive, une somme forfaitaire de 30€ leur sera allouée.

L'indemnisation de 30 euros se présentera sous la forme d'un avoir à valoir sur la facture du client. À cette somme s'ajouteront 30 euros supplémentaires si la connexion n'est pas rétablie dans la semaine. Seule petite contrainte : avant d'accorder cette indemnisation, le FAI devra avoir reçu un courriel de l'opérateur responsable de la déconnexion dans lequel il reconnaît sa responsabilité, précise l'UFC Que Choisir.

En quoi consiste le "slamming" ? Cette pratique consiste à écraser la ligne téléphonique d'un client, et à l'abonner contre son gré à un opérateur, alors que celui-ci dispose déjà d'un contrat chez un fournisseur d'accès.

L'écrasement de ligne provoque non seulement une interruption de la connexion Internet - et des services associés - mais engendre également une série de tracasseries comme les prélèvements non autorisés, et les appels inefficaces auprès des différentes assistances téléphoniques.