Le débit Internet moyen est de 4.9 mbit/s en France

9 août 2012 à 16h18
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h43 -

Akamaï classe la France en 30ème position des pays où le débit moyen des connexions Internet est le plus rapide.Akamai, un des leaders mondiaux des serveurs de cache et des réseaux de diffusion (CDN), vient de publier son enquête sur l'état de l'Internet dans le monde pour le premier trimestre 2012.

Comme chaque trimestre depuis plusieurs années, Akamaï a regroupé plusieurs centaines de millions de mesures et dresse un classement des pays par débit moyen.

Au niveau mondial, le débit Internet moyen (download) serait de 2.6 mbit/s au premier trimestre 2012. Ce chiffre est en hausse de 14% par rapport à la fin de l'année 2011 et de 25% sur une année entière (soit + 600 Kbit/s en moyenne sur un an).

La France est 30ème !
La Corée du Sud s'adjuge la médaille d'or avec une moyenne de 15.7mbit/s. Deux autres pays asiatiques, le Japon et Hong-Kong, complètent le podium avec respectivement 10.9 et 9.3 mbit/s de débit moyen.

Hormis ces trois pays, la suite du Top10 d'Akamai se compose exclusivement de nations européennes, au premier rang desquelles on trouve les Pays-Bas et la Lettonie (ex-aequo à 8.8 mbit/s), la Suisse (8.1 mbit/s), la Belgique (7.1 mbit/s) ou encore la Finlande (6.9 mbit/s).

Les Etats-Unis pointent à la 12ème place avec une moyenne de 6.7 Mbit/s. Contrairement aux Jeux Olympiques de Londres où elle se classe dans les premières nations au tableau des médailles, la France n'accroche que la 30ème position avec un débit moyen en réception de 4.9 mbit/s selon Akamai.

Rappelons que la situation de la France est sans doute plus spécifique que celle des autres pays. Une grande majorité des foyers français dispose d'une offre ADSL Triple Play ,et bénéficie donc de la TV par ADSL qui consomme entre 2 et 5 mbit/s lorsqu'elle est activée. Ce paramètre n'est pas forcément pris en compte dans le calcul d'Akamai.

Monde USA Chine Corée Japon Inde Brésil
Débit moyen (mbit/s) 2.6 6.7 1.5 15.7 10.9 1 2.2
% > à 10 mbit/s 10 15 0.1 53 37 0.1 0.5
% > à 4 mbit/s 40 60 3 86 72 1.2 12
Densité hab/km² - 31 136 492 338 329 22
France Allemagne Royaume Uni Espagne Italie Pays-Bas Suisse
Débit moyen (mbit/s) 4.9 5.8 5.6 4.6 4.1 8.8 8.1
% > à 10 mbit/s 4.5 8.3 6.5 4.2 2.6 24 19
% > à 4 mbit/s 49 57 58 44 32 83 77
Densité hab/km² 116 231 243 80 193 395 181

La répartition des débits
En toute logique, on retrouve presque le même classement lorsque l'on regarde le Top10 des pays en fonction de la part des connexions dont le débit moyen est supérieur à 10 mbit/s.

Selon Akamai, 49% des connexions en France aurait une vitesse plus rapide que 4 mbit/s (et 4.5% au dessus de 10 mbit/s). C'est 10 points de mieux que la moyenne mondiale, mais c'est aussi 10 points de moins par rapport à l'Allemagne et au Royaume-Uni. Sans parler des Pays-Bas où seulement 17% des débits serait inférieur à 4 mbit/s...

En terme d'évolution, les données d'Akamaï sont particulièrement intéressantes. On remarque, ainsi, que la part des connexions avec un débit supérieur à 10 mbit/s a augmenté en France de 66% au premier trimestre et de 140% en un an . La progression est plus importante dans l'Hexagone qu'au Japon, en Corée, aux Pays-Bas ou en Allemagne.

Le Top 10 d'Akamai met clairement en évidence les pays qui déploient des réseaux très haut débit en fibre optique (FTTB en Corée/Japon, FTTH en Lettonie) et/ou en VDSL2 comme en Belgique, aux Pays Bas et en Allemagne. Mais au regard de la densité de population au km² et du taux de pénétration d'Internet dans ces pays, c'est finalement normal que la moyenne des débits y soit plus élevée.