Etude Olfeo 2015 sur l'utilisation d'internet au bureau

10 avril 2015 à 18h59
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h38 -

Olféo publie les résultats de son étude 'Réalité sur l'utilisation d'Internet au bureau', réalisée en France mais également pour la première fois cette année en Allemagne, en Belgique, au Luxembourg et en Suisse.Olféo est un éditeur français d’une solution de proxy et filtrage de contenus Internet, ce qui lui permet d'analyser assez finement les usages Internet en France mais également dans d'autres pays européens. En découle son étude annuelle sur l'utilisation à des fins personnelles d'Internet au bureau. Elle met en avant les excès de ces usages, qui posent de nombreux problèmes aux entreprises, et pas seulement du point de vue de la productivité personnelle (une chute de 10,2% tout de même !). Risques sur la sécurité, sur les aspects juridiques, l'e-réputation ou saturation de la bande-passante, qui impacte l'ensemble des autres services, sont également pointés du doigt par cette étude.

44% du surf Internet au bureau est à des fins personnelles
Le chiffre qui ressort immédiatement de cette étude vient des 50 minutes quotidiennes, soit 44% du temps consacré à l'usage d'Internet au bureau, qui concernent une utilisation personnelle : réseaux sociaux, achats sur Internet, consultations d'actualités ou de vidéos... A noter cependant une amélioration, puisque la proportion était de 59% en 2013 ! Par contre, la France est en tête sur la consultation de sites pornographiques (4%) ou de jeux d'argent (6%) sur les lieux de travail.

Etude Olféo Réalité sur l'utilisation d'Internet au bureau

1,2 mois de salaire par an !
Un autre chiffre impressionnant vient du coût direct, qui représenterait une perte annuelle brute de 6656€ pour un employé sur douze mois, soir l'équivalent de 1,2 mois de salaire. Attention, Olféo se base sur un salaire moyen 'chargé' de 5438€/mois. Les catégories des sites les plus visitées au bureau sont les sites d’actualités/médias (16%), suivi à égalité par les blogs/forums/wikis (14%) et les plateformes vidéo/radio. On peut également noter qu'en France, comme dans quasiment tous les pays, les sites les plus consultés sont Facebook, YouTube et Wikipedia.

Les usages personnels Internet au bureau

Un phénomène qui touche tous les pays
Pour la première fois Olfeo a présenté pour 5 pays d’Europe les tendances et chiffres clés du surf au bureau. Il en ressort par exemple que les allemands sont les plus gros consommateurs de sites d’actualités et que les français sont les moins consommateurs de réseaux sociaux. Les salariés des 5 pays étudiés se connectent à Internet principalement en milieu de journée, entre 11h et 15h, avec quelques autres pics de connexion observables en début et fin de journée.
En France, l'utilisation d'Internet à des fins personnelles est tolérée globalement mais dans la limite du raisonnable. Les sociétés peuvent cependant mettre en place des filtres pour limiter les excès. A savoir que l’Allemagne est le seul pays de l'étude où l’usage personnel d’Internet au bureau peut être strictement interdit dans le règlement intérieur ou sur un contrat de travail.

Un usage plutôt par Wi-Fi pour les accès persos au travail