L'Etat veut faciliter le déploiement de la fibre optique

13 décembre 2007 à 13h08
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h54 -

Le Gouvernement organise un comité de pilotage pour promouvoir des mesures incitatives et encourager le déploiement de la fibre optique en France.Christine Lagarde, Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi et Hervé Novelli, secrétaire d'Etat chargé des entreprises et du commerce extérieur, président ce matin un comité de pilotage sur la fibre optique.

Cette table ronde rassemble tous les acteurs concernés par le déploiement du très haut débit (des représentants des opérateurs et équipementiers de télécommunications, des collectivités territoriales, des promoteurs, des constructeurs, des syndics de copropriétés, des utilisateurs et des personnalités qualifiées).

Cette réunion devrait être l’occasion de présenter à ces acteurs un programme pour le très haut débit comprenant plusieurs mesures concrètes qui faciliteront le déploiement des réseaux de fibre optique. Une des mesures phares pourrait être l'annonce d'une obligation législative du précâblage des immeubles neufs.

L'installation d'équipements facilitant le raccordement à la fibre serait ainsi placé au même niveau que celui de l'éléctricité ou de l'eau courante. Le Gouvernement pourrait donc aller "au-delà du label Logement Multimédia prévu dans le plan d'action du gouvernement précédent" précise Mr Novelli.

Le Secrétaire d'Etat précise également qu' "un propriétaire doit pouvoir faire installer de la fibre optique jusqu'à son appartement à ses frais en se passant de l'accord de la copropriété si cela n'entraîne pas de nuisances pour son voisinage".

Ce comité de pilotage sur le très haut débit intervient en complément des nouvelles prérogatives de l'ARCEP (autorité des télécoms), qui va réguler au mieux le secteur pour favoriser un déploiement rapide des réseaux et garantir une concurrence saine et transparente entre les fournisseurs d'accès.