Fibre optique : Numericable veut coopérer

16 décembre 2008 à 16h50
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h50 -

Numéricable ouvre son réseau à Orange et SFR, dans le cadre d'expérimentations de déploiement en appelant d'autres.Un peu d'entente fait oublier les bisbilles existant entre les différents acteurs de ce grand marché en expansion qu'est la fibre optique. Alors qu'Orange, encore en mars, contestait jusque devant les juges la fibre optique FFTLA made in Numericable, on retrouve sa signature au bas d'un accord avec Numéricable.

Certes, le point crucial de "fixer les règles de mutualisation de la fibre optique, claires et efficaces", "pour éviter des zones de duplication des réseaux", n'a pas encore reçu de réponse claire dans ce texte, également accepté par SFR.

Même si "la volonté de conclure avec d’autres opérateurs des accords de mutualisation respectueux des différentes architectures techniques, sans en privilégier ou en écarter aucune", est affichée par Numéricable par voie de communiqué de presse, il n'en reste pas moins un grand absent côté signatures : Free.

Free, dont l'infrastructure est délicate à rendre compatible avec celle de ses concurrents en matière de très haut débit, se voit donc mis, de fait et n'en déplaise aux signataires, en retrait et à l'écart de ce premier accord. L'une des principales actions annoncées dans ce texte est l'installation par Orange, SFR et Numericable de fibres dédiées pour chaque logement, une manière de procéder plébiscitée par Free et sa technologie point à point.

De plus, les signataires auront également à tester l'utilisation de câbles multi-fibres. Avec 4 fibres optiques séparées par foyer, une nouvelle façon de procéder également testée par les opérateurs, les possibilités de sous-location de la fibre à d'autres FAI sont ainsi bien accrues.