Fibre optique : l'UFC prône la prudence

10 octobre 2007 à 19h29
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h56 -

L'UFC Que Choisir invite les syndics et les copropriétaires à refuser les offres de raccordement à la fibre optique des opérateurs."Prudence est mère de sûreté". Ce dicton résume plutôt bien la position de l'association de protection des consommateurs UFC Que Choisir sur la question de la fibre optique dans les immeubles.

L'UFC-Que Choisir conseille aux copropriétés de "ne pas se précipiter et d'attendre une clarification de la législation avant d'accepter l'installation de la fibre dans leurs habitations". Pourquoi cette mise en garde ?

Tout simplement pour éviter des situations ingérables provoquées - en partie - parce que le secteur de la fibre chez les particuliers n'est pas régulé. Bref, à défaut d'une information clairement indiquée noir sur blanc, l'association préfère militer pour la prudence, la sagesse et la patience.

Compte tenu des enjeux, les opérateurs proposant des offres FTTH-FTTB (Orange, Free, Neuf et Numericable) ont déjà commencé les "opérations séduction" auprès des syndics. Leur objectif ? Etre le premier à obtenir un accord pour fibrer car il est probable qu'il n'y ait qu'un seul FAI par immeuble...