France Télécom : une amende de 60 millions d'euros ?

27 août 2007 à 13h01
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h56 -

Accusé de position dominante dans le secteur de l'ADSL, France Télécom risque une amende de 60 millions d'euros.60 millions : c'est le montant de la somme que France Télécom pourrait verser au Conseil de la Concurrence pour clore une affaire datant de l'ère Wanadoo.

L'opérateur historique aurait négocié ce montant en utilisant la procédure de transaction prévue par le Conseil de la Concurrence. Cette procédure prévoit la réduction de l'amende de moitié si France Télécom ne "conteste pas la réalité des griefs qui lui sont notifiés, et s'engage à modifier ses comportements pour l'avenir".

Pourquoi la maison-mère d'Orange est-elle poursuivie ? Le Conseil de la Concurrence fait suite à d'anciennes plaintes déposées il y a plusieurs années par Club Internet et Liberty Surf (racheté par Tiscali lui même absorbé par Alice). Ces FAI reprochaient à Wanadoo (filiale de FT) sa position écrasante sur le marché (alors à plus de 90%) et ses pratiques anti-concurrentielles, comme l'utilisation de listes de clients France Télécom pour la prospection de nouveaux abonnés ADSL.