Free s'isole-t-il ou reste-t-il libre ?

26 décembre 2008 à 11h26
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h50 -

Le fournisseur d'accès Free, filiale du groupe Iliad, annonce qu'il se retire de la fédération française des télécoms.Le groupe Iliad (propriétaire des opérateurs Free et Alice) ne renouvelera pas son adhésion à la Fédération Française des Télécoms. Le 12 décembre dernier, lors d'une réunion du Conseil d'Administration de l'organisme, Iliad a annoncé sa démission.

D'après le communiqué publié par la FFT, "Iliad a fait valoir que les conditions actuelles de concurrence impliquant certaines divergences sur des sujets de fond ne permettaient pas de son point de vue de répondre à l’objet même de la création de la Fédération".

Les "divergences" en question sont des allusions à l'obtention de la quatrième licence de téléphonie mobile - convoitée par Free - mais également à la mutualisation de la partie terminale des réseaux de fibre optique.

Sur ce dernier point, Free est désormais isolé puisqu'à l’issue de la première réunion du Comité du Très Haut Débit qui s’est tenue la semaine dernière au Secrétariat d’Etat au Développement de l’Economie Numérique, Orange, SFR et Numericable ont signé un accord qui précise les modalités de mutualisation du câblage en fibre optique installée par l’un ou l’autre dans les immeubles.