Free : M. Niel parle de stratégie

18 novembre 2009 à 19h26
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h47 -

Couronné d'un prix de manager de l'année, Xavier Niel a évoqué les travaux en cours, dont la V6 de la Freebox. L'occasion d'évoquer les nouveautés de la galaxie Free !Xavier Niel a été sacré manager de l'année lors des BFM Awards, une récompense qui lui a été décernée à l'issue d'un vote des auditeurs de BFM Radio.

Lors d'un entretien avec BFM Radio le lendemain de son sacre et qu'il est possible de retrouver sur Univers Freebox, Xavier Niel a évoqué son parcours, les ambitions d'Iliad et proposé un peu de teasing.

On apprend donc que c'est exactement la même équipe qui avait conçu la première Freebox qui travaille aujourd'hui sur la V6, qui sortira "dans quelques mois".

Selon M. Niel, les limites de Free sont le marché Français, dans des activités grand public et le secteur des télécoms. Côté haut-débit et marché du fixe, M. Niel constate que "l'on va vers une asymptote. On fera 25% de part de marché et on est ravi, on n'a pas de volonté d'être hégémonique et de faire 100% de parts de marché".

Ce constat l'amène à éclairer le choix de la téléphonie mobile comme nouvel axe de développement de l'entreprise, une orientation que Free devrait prendre définitivement à partir du 17 Décembre, selon des rumeurs évoquées à l'Idate. Les marchés de l'internet fixe et mobile étant finalement de plus en plus proches, avec la montée en puissance des smartphones et de leurs "applications pour tout", il ne devrait pas y avoir grand monde à le contredire.

Des synergies existent également entre box et réseau mobile : l'on parle de plus en plus des femtocells, déjà en test chez SFR, équipements interne aux box qui devraient améliorer la couverture 3G à l'intérieur d'un foyer donné à l'image de ce que permet la Box 4P de Bewan.

Soyons clair, ceci ne permettra pas un déploiement plus rapide du réseau mobile de Free, mais sera simplement un sérieux adjuvant si les technologies 3G devaient "envahir" plus fortement nos foyers : au lieu d'être renvoyé sur l'antenne-relais, un paquet de données peut ainsi être transmis via la connexion ADSL de la Box intégrant la femtocell.

En bref, le femtocell permet de mieux "capter" chez soi et de soulager un poil des antennes-relais qui seraient saturées de Data. Un récent article de Challenges explique d'ailleurs très bien les questions liées aux antennes.

Autre gros morceau de buzz, les jeux sur Freebox pourraient bien voir leur apparition avant la fin de l'année, contrairement à Duke Nukem Forever, les internautes ayant repéré leur entrée dans l'historique officiel de Free...