Une grève de la faim contre les zones blanches ?

16 juillet 2009 à 18h24
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h47 -

Le maire de la commune de Laurenan envisage très sérieusement d'entamer une grève de la faim pour attirer l'attention du département sur la zone blanche qui pénalise ses administrés.Le village de Laurenan rassemble 750 habitants en plein coeur de la Bretagne. Située à quelques kilomètres de Loudéac dans les Côtés d'Armor (22), la commune est particulièrement touchée par la fracture numérique. Les habitants attendent patiemment le haut débit depuis 5 ans. Ne voyant toujours rien venir, le maire a décidé de sensibiliser les élus du Conseil Général à sa manière !

Zone blanche inéligible à l'ADSL à Laurenan (22)Jean-Yves Pinard, le maire de Laurenan, vient ainsi d’adresser aux élus départementaux une lettre annonçant le début d'une grève de la faim à partir du 7 septembre prochain.

Interviewé par Ouest-France, le maire explique que cette "démarche extrême est mûrement réfléchie et ne pourra être stoppée que par une réponse écrite, claire et précise du conseil général, acteur principal du désenclavement numérique du sud de notre département".

Comme le montre ci-dessus la carte d'éligibilité et de débit réalisée par Ariase, la zone de Laurenan (en haut à droite) est entièrement située en zone blanche (en bleu !). Les lignes téléphoniques de nombreux habitants de la commune sont inéligibles à l'ADSL (affaiblissement supérieur à 78dB) car elles sont reliées au central de Plémet (PLT22), la ville voisine distante d'environ 6 kilomètres.