Iliad prépare-t-il ses abonnés à une hausse des tarifs ?

25 mars 2010 à 17h49
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h46 -

La question mérite d'être posée après les propos tenus par Xavier Niel, lors de la conférence de presse sur les résultats du groupe Iliad.Le fondateur et principal actionnaire du groupe Iliad (Free et Alice) estime que le tarif mensuel des offres ADSL Triple Play devrait augmenter de 5 euros d'ici la fin de l'année.

Pour justifier cette possible inflation des abonnements Internet + téléphone + TV, Xavier Niel met en avant deux explications liées à l'environnement des fournisseurs d'accès. La première cause serait à mettre sur le dos du Gouvernement qui taxe désormais le chiffre d'affaires des opérateurs télécoms pour compenser l'arrêt de la publicité dans l'audiovisuel public.

Cette charge du patron d'Iliad s'inscrit par ailleurs dans une stratégie de contestation plus vaste qui s'étend à l'application des lois LOPPSI et HADOPI. Xavier Niel craint en effet l'impact financier engendré par la mise en place des processus de surveillance et de filtrage du web.

La seconde explication d'une hypothétique hausse des prix du Triple Play serait à chercher du côté de l'UFC Que Choisir. Selon Xavier Niel, les exigences de l'association de défense des consommateurs - comme par exemple la fourniture d'une facture papier - auraient pour conséquence de faire peser un coût supplémentaire sur les internautes. Sans parler des "centaines de milliers d'arbres abattus chaque année" précise le fondateur d'Iliad.

La réaction de l'UFC Que Choisir n'a pas tardé. Edouard Barreiro, en charge des nouvelles technologies pour l'association, estime que ces propos sont "absurdes et ridicules". Il rappelle que l'UFC demande simplement que les freenautes qui le désirent puissent recevoir leur facture au format papier comme c'est le cas chez SFR ou Orange par exemple.

Alors qu'Orange vient de diminuer de 5 euros les tarifs de certaines de ses offres (Découverte et Net), et que Numericable et Bouygues misent sur des forfaits agressifs (19,90€ chez l'un et 44,80€ chez l'autre avec un forfait mobile 3G en plus), peut-on imaginer que les prix des offres Triple Play Alice et Free augmentent ?