Hausses de prix chez SFR, RED, Bouygues et Orange : pouvez-vous les refuser ?

28 août 2017 à 18h28
- Mis à jour le 5 septembre 2019 à 17h07 -

Chez SFR, Orange et Bouygues, le prix des forfaits mobiles et des abonnements Internet ont enregistré des augmentations parfois significatives cet été. Certaines peuvent être refusées, d'autres non, ouvrant droit à résiliation.

Forfaits mobiles, offres Internet Bouygues, SfR, Orange : les hausses de prix de l'été1, 2, voire 5 euros de plus... Votre facture mobile ou Internet a peut-être enflé cet été. En contrepartie, les opérateurs ont parfois « enrichi » les abonnements en y intégrant de nouveaux services. Deux cas de figure : soit ceux-ci sont optionnels, et vous pouvez simplement refuser ces nouvelles options pour conserver votre offre à l’ancien tarif. Soit ces évolutions sont imposées, ce qui vous ouvre droit à résiliation sans frais. Pour vous y retrouver, voici les principaux changements observés cet été, et la marche à suivre si vous n'en voulez pas.

Les hausses de prix que l’on peut refuser : les Privilèges Internet SFR-Altice

SFR : comment refuser les options privilège ?

SFR a ajouté à ses abonnés fixes différents « Privilèges » sport et divertissement durant l'été : Altice Studio et/ou un bouquet de 8 chaînes, ou encore SFR Sport. Des options valorisées entre 9,99 et 19,98€/mois selon les formules, mais facturées à un tarif préférentiel de 3 à 5€/mois, sans engagement. Ces options sont activées automatiquement à la date de facturation suivant le courrier ou le mail reçu par l’abonné, qui a alors trois possibilités :

  • Résilier la nouvelle option. Pour ce faire, la procédure est alambiquée. Il faut se rendre dans son espace client, et, depuis le menu « Offres et Equipements », se rendre dans l’espace « Ajouter une option ». Vous y trouverez alors l’option privilège, qu’il faudra décocher. Rendez-vous ensuite dans le panier pour finaliser la commande de cette option de résiliation. Une confirmation par mail vous sera alors envoyée. Une fois l’offre privilège résiliée, SFR prévient que, dans ce cas que le tarif préférentiel « ne pourra plus vous être proposé »..
  • Ne rien faire et conserver ces options, qui sont sans engagement et donc résiliables à tout moment
  • Résilier sans frais son abonnement, même si l'abonné est encore engagé, dans les quatre mois qui suivent la modification. Sauf s’il refuse l’option ajoutée, ce qui lui fait perdre son droit à résiliation sans frais, précise l’opérateur.

Forfaits RED : des boosts à saisir... ou pas

Du côté de la marque à bas coût RED by SFR, les abonnés mobiles ont appris cet été qu’ils allaient bénéficier automatiquement de « boosts ». Appels illimités pour les clients limités à 2, 3 ou 5h, ou 50 Go à 100 Go pour les forfaits embarquant 5 à 30 Go d’Internet mobile initialement. Un coup de pouce facturé 1 ou 2€ : aubaine pour les utilisateurs gourmands en gigas, inutile pour les abonnés à la consommation plus modeste.

Comment refuser les boost data RED ?


Pour ces derniers, le refus de cette allocation de data supplémentaire emprunte la même mécanique que décrite ci-dessus pour SFR. Il faut se rendre dans l’espace client, puis souscrire une option de « refus d’avantage exclusif Boost ». Un SMS de confirmation est ensuite envoyé à l’abonné.

Les hausses de prix imposées chez SFR, Bouygues et Orange

Des augmentations de tarif ont également été constatées du côté des abonnés mobile SFR : de 1 à 5€ selon les offres. Toujours en contrepartie d’avantages : appels illimités ou Internet illimité, ainsi que, pour tout le monde, le bouquet divertissement de 8 chaînes. Deux différences, toutefois : ici, ces privilèges ne sont offerts que 12 mois. D’autre part, s’il est également possible de refuser ces avantages (dans les mêmes conditions que ci-dessus), cela n’annulera pas l’augmentation de tarif.

Les forfaits mobiles de Bouygues Telecom se sont eux aussi « enrichi » pour accueillir le nouveau bouquet presse, plus d’appels ou plus de gigas, ou encore un nouveau bonus. En parallèle, des hausses de tarifs ont été appliquées. Les abonnés B&You et Sensation ont ainsi vu leur facture grimper de plusieurs euros. En outre, certains services ont été supprimés, comme l’utilisation en roaming depuis la Suisse, ou les 10h d’appels vers les fixes d’Algérie. Sans oublier la suppression de l’avantage multi-lignes (box + mobile). Un surcoût notable pour certains clients disposant de plusieurs forfaits chez cet opérateur, qui a - parfois - consenti un geste pour certains de ses abonnés.

Bouygues : les hausses de prix sur les forfaits mobiles


Bouygues a aussi fait évoluer ses offres Internet cet été. Les augmentations tarifaires ont notamment touché les abonnements Bbox Miami, avec 1€ de plus à 27,99€/mois hors location. Des clients bénéficiant d'offres Bbox à prix garanti ont également vu apparaître des frais de location de 3€/mois.

Enfin, deux offres d’Orange ont vu leur tarif grimper : l’abonnement Internet découverte (+3€ à 24,99€/mois), ainsi que le forfait Mini 1 Go, passé à 5 Go pour 2€ de plus (14,99€ à 16,99€).

Mobile, Internet : comment résilier sans frais ?

Sachez que les modifications en cours de contrat des conditions générales de ventes - portant sur les tarifs ou encore sur les services inclus - sont soumises à certaines règles. Votre opérateur doit ainsi vous en informer au plus tard un mois avant leur entrée en vigueur, par courrier ou par mail.Vous pouvez alors résilier votre contrat sans frais si ces nouvelles conditions ne vous conviennent pas.

Au bout d'un mois, une fois que ces changements sont effectifs, et s’il ne les a pas explicitement approuvés, le client dispose encore de quatre mois pour résilier son abonnement sans frais, même s’il est encore engagé. Avec la possibilité de conserver son numéro en faisant jouer la portabilité, à condition de s’y prendre dans l’ordre. Retrouvez la marche à suivre pour résilier sans frais en cas de modification des CGV sans perdre votre numéro dans notre guide dédié !

Retrouvez les promos mobiles du moment sur notre comparateurs de forfaits et les offres Internet disponibles chez vous grâce à notre test d'éligibilité