HDRR abandonne le WiMax dans le Gard

15 avril 2008 à 19h04
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h53 -

Dans le Gard, c'est la désillusion. Le WiMax est compromis après que HDRR ait décidé de quitter le navire.Martin Delord, Conseiller général à l'aménagement du territoire dans le Gard (30), confirme que la société HDRR (Haut Débit Réseau Régional) se désengage de la délégation de service public. En conséquence, les stations WiMax censées couvrir les zones blanches restent pour l'instant à l'état de projet.

Dans le Gard, c'est la désillusion. Le WiMax est compromis après que HDRR ait décidé de quitter le navire.Martin Delord, Conseiller général à l'aménagement du territoire dans le Gard (30), confirme que la société HDRR (Haut Débit Réseau Régional) se désengage de la délégation de service public. En conséquence, les stations WiMax censées couvrir les zones blanches restent pour l'instant à l'état de projet.

C'est une bien mauvaise nouvelle pour les habitants du Gard privés d'Internet haut débit. HDRR, la filiale de TDF, renonce à installer et à gérer le réseau WiMax alors que son offre avait été retenue par la commission d’appel d’offres du CG 30 quelques mois plus tôt.

Selon Martin Delord, en charge du numérique pour le Conseil Général du Gard, "HDRR ne veut pas s'engager, parce que, pour ses actionnaires, la rentabilité du projet concernant 188 communes gardoises en zone blanche ou non couvertes par l'ADSL est insuffisante".

Plus d'une vingtaine d'émetteurs sans fil (dont 11 pylônes WiMax) devaient fournir du haut débit jusqu'à 2 Mbits aux internautes inéligibles à l'ADSL. Le CG 30 envisage dans un premier temps de poursuivre en justice HDRR, puisque ce dernier refuse de payer la pénalité de 2,4 millions d'euros réclamée par le département.