Analyse IDATE : les USA maîtres du monde des services SVOD ?

17 octobre 2014 à 12h28
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h39 -

L'IDATE a analysé l'évolution du Marché mondial de l'Audiovisuel, caractérisée par une domination globale des marques nord-américaines sur les segments de la vidéo à la demande.L'IDATE (ex-Institut de l'audiovisuel et des télécommunications en Europe) vient de publier son étude sur les données clés d’un marché en pleine mutation à travers l’analyse de la consommation, de l’accès aux services TV (terrestre, satellite, câble, IPTV) et des revenus (TV, Pay-TV, DVD, Blu-ray, Vidéo à la demande), pour plus de 40 pays. Selon l'IDATE, les revenus mondiaux de la télévision devraient passer de 368,9 milliards d'euros en 2014 à 424,7 milliards d'euros en 2018, soit une progression annuelle moyenne de 3,6%, alors que ce taux était de 5% entre 2010 et 2013. Les recettes publicitaires devraient connaître une croissance globale plus dynamique, dans la lignée de ces dernières années (4,8% par an d’ici 2018, contre 4,6%/an ces quatre dernières années), pour atteindre 193 milliards d'euros en 2018. Le montant des fonds publics alloués à la télévision continuera de progresser sensiblement (+1,5% de croissance annuelle moyenne), pour atteindre près de 36 milliards d'euros en 2018.

Etude IDATE sur la SVOD et l'OTT

La vidéo à la demande : star des années à venir
Selon cette étude, les recettes de la vidéo à la demande atteindront 34,4 milliards d'euros en 2018, en progression soutenue (+131,5% par rapport à 2013), et représenteront à cette échéance plus du double des recettes de la vidéo physique (15,5 milliards d'euros en 2018). La vidéo OTT (Over-the-Top) devrait conforter sa place sur le marché de la vidéo à la demande, concentrant plus de 80% du total des revenus générés. En France, plusieurs services de vidéo à la demande sont disponibles, le plus connu étant bien entendu Canalplay mais d'autres services de SVOD étant également disponibles, tous en pleine mutation, sans oublier d'autres nouveaux venus, parfois plus spécialisés, comme l'INA en 2015.

Malgré une bonne résistance des chaînes de TV premium (payante), Netflix rivalise désormais avec la plus emblématique d’entre elles, HBO. Bien que les bases d’abonnés des principales chaînes Premium aux États-Unis (HBO, Showtime, Starz) demeurent relativement stables voire continuent de progresser (respectivement +13,3% et +14,2% pour Showtime et Starz entre 2010 et 2013), la dynamique de recrutement vient maintenant clairement des services OTT, et en particulier de Netflix, dont le nombre d’abonnés a progressé de 71,4% entre 2010 et 2013. A fin juin 2014, Netflix comptabilisait 36,2 millions d’abonnés aux USA, dont 35,1 millions d’abonnés payants, contre 28,6 millions d’abonnés pour HBO sur le sol américain.

Etude IDATE, prévisions des revenus de l'audiovisuel

La SVOD en Europe et en France
Hors marché US, Netflix est désormais présent dans 46 pays en octobre 2014, pour 13,8 millions d’abonnés à l’international. À lui seul, ce service concentre les deux tiers des abonnés à une offre de télévision à la demande par abonnement dans le monde. Toujours selon l'étude IDATE, pour la première fois au 2ème trimestre 2014, les recettes totales d’abonnement aux services Netflix dépassent celles générées par HBO et s’élèvent à 1,146 milliards contre 1,141 milliard de dollars US. Comme nous l'indiquions cette semaine encore, les résultats de Netflix en France semblent plutôt mitigés après un mois de présence. Il faudra notamment attendre d'avoir les chiffres de désabonnement, suite au mois offert, qui avait permis a de nombreux internautes français (plus de 100 000) de découvrir le service. Les programmes proposés actuellement manquent un peu de consistance et seule une augmentation massive de ces contenus, en particulier exclusifs et en français, pourront permettre à Netflix de faire la différence. L'intégration du service sur plusieurs Box Internet d'ici quelques semaines sera un autre point de développement de Netflix sur la fin d'année...

Etude IDATE, Netflix dans le monde