Il faut sauver le soldat Rodolphe !

10 mars 2010 à 16h25
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h46 -

Free n'a rien compris ! Près de 23000 fans se mobilisent sur Facebook pour sauver Rodolphe, l'ambassadeur Geek de l'opérateur.Quand Rodolphe a débarqué sur les écrans en 2008, le buzz a été immédiat. Associées au slogan "Il a Free il a tout compris", les publicités dévoilant le très décalé personnage culte de Rodolphe le Geek ont marqué les esprits.

Mais la saga Rodolphe serait en train de vivre ses derniers moments. L'agence de publicité Saatchi & Saatchi a décidé de cesser sa collaboration avec Iliad, tandis qu'en parallèle, la direction de l'opérateur souhaiterait revoir le positionnement marketing de sa marque.

Rodolphe serait-il "has been", trop "nerd", trop "no life" ou ferait-il de l'ombre à la Freebox ? Un collectif milite en tout cas pour "sauver Rodolphe" et rassemble près de 23 000 internautes sur Facebook. Leur slogan : "Mobilisons nous pour sauver Rodolphe sans qui la pub à la TV serait bien triste". Leur arme : le "Rodolphoton" !

Les fans de Rodolphe - parmi lesquels on retrouve naturellement une majorité de freenautes - misent sur la médiatisation et le buzz pour sauver une campagne de pub pas comme les autres. Une occasion comme une autre d'exprimer la nostalgie des débuts de Free et de l'esprit "Trublion" que certains freenautes regrettent.

Mais Rodolphe est devenu dangereux pour Free. En devenant un moment de détente, la publicité ne véhiculait plus efficacement les messages que Free souhaitait transmettre d'une part. Et d'autre part, les codes culturels utilisés - bien décryptés par les 15-35 ans - n'ont pas forcément été compris par les nouvelles catégories de consommateurs que Free cherche désormais à séduire.