Internet : l'éducation s'invite à la maison

30 janvier 2008 à 20h10
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h53 -

Internet devrait prendre de l'importance dans la formation sous l'impulsion du ministre de l'éducation, en université comme ailleurs.Le 23 Janvier dernier, Xavier Darcos, ministre de l'éducation, a lancé une nouvelle mission, intitulée E-Educ. Quelques jours auparavant, Henri Isaac avait remis son rapport sur l'université numérique.

Le gouvernement semble vouloir mettre les bouchées doubles pour réfléchir à la manière de moderniser les moyens d'accès à la connaissance. Dans le document de M. Isaac, de l'université Paris Dauphine, sont proposées des pistes pour "Insérer 100% des étudiants dans la société du numérique".

Ce rapport propose que l'espace numérique de travail (ENT) de chaque étudiant, soit plus complet et rendu accessible au lieu et à l'heure de son choix. Pour celà, de multiples moyens sont proposés : numériser tous les documents pédagogiques, rendre les cours disponibles sous forme video et audio (podcast...) sont parmi les propositions majeures.

Favoriser l'enseignement à distance, mieux financer des ressources documentaires, étendre l'accès à Internet par WiFi sur les campus, accroître le nombre de "Points Etude", ces endroits où l'étudiant peut se connecter à Internet et à son ENT, sont d'autres moyens envisagés par le rapport pour améliorer les conditions d'apprentissage des étudiants.

Ce type de demande rencontre un certain écho dans le monde de l'enseignement et des expériences sont déjà menées dans ce sens comme en témoignent, par exemple, les travaux du PRATIC de l'ENS de Lyon.

La mission concernant l'université numérique à peine terminée en début Janvier, Xavier Darcos vient de remettre le couvert, et a demandé à un panel de professionnels, comprenant en première ligne le président du Syntec et cadre du MEDEF Jean Mounet, de chercher des pistes sur la manière dont développer le secteur des TICE dans le monde éducatif.