Internet Très Haut Débit : 10 millions d'abonnements à au moins 30 Mb/s

France classement debit internet 2019
6 septembre 2019 à 11h46
- Mis à jour le 6 septembre 2019 à 11h49 -

Les connexions Internet en France gagnent peu à peu en vitesse : plus d'un tiers des abonnés peuvent désormais surfer en THD, selon l'Arcep.

Le THD a continué de progresser à bon rythme en France au printemps 2019. A fin juin, un peu plus de 10 millions de foyers et entreprises français pouvaient compter sur un abonnement Internet fixe à Très Haut Débit. C'est-à-dire une connexion délivrant au moins 30 Mb/s. Et souvent bien plus, puisque l'écrasante majorité des nouveaux bénéficiaires du THD le sont grâce à un abonnement fibre optique.

Un abonnement Internet THD pour un client sur trois

Dans son dernier observatoire, l'Autorité de régulation des télécoms recense précisément 520 000 abonnés THD de plus en trois mois et 2,2 millions supplémentaires en un an. De quoi porter les effectifs juste au-dessus du seuil des 10 millions à fin juin 2019. Soit plus d'un tiers des 29,4 millions d'abonnements Internet recensés en France.

Nombre d'abonnements Internet très haut débit en France à fin juin 2019Source : observatoire des communications électroniques Arcep - T2 2019

Fibre optique : 6 millions raccordés mais 15 millions éligibles

Près de 6 millions de clients Internet fibre, mais cela pourrait être bien plus ! En effet, le régulateur des télécoms recensait à l'issue du printemps quelque 15,6 millions de foyers éligibles à cette technologie FttH (fibre jusqu'au domicile).

Beaucoup de Français n'ont pas encore sauté le pas, soit parce qu'ils ne ressentent pas le besoin d'un meilleur débit, soit parce qu'ils ne veulent pas payer plus cher pour leur abonnement Internet - ce qui n'est pas forcément le cas du reste. Ou encore parce qu'ils ne savent tout simplement pas qu'ils peuvent en bénéficier : si tel et votre cas, vous pouvez vérifier très simplement si des fournisseurs proposent ce type d'offre Internet chez vous grâce à notre test fibre.

Fibre en zone rurale : ça accélère

Pour l'instant, ce sont toujours les villes qui profitent majoritairement de la fibre optique. On trouve en effet l'essentiel de ces 15,6 millions de lignes Internet à 1 Gb/s dans les zones urbaines (très denses) et périurbaines (très denses d'initiative privée). A fin juin, seulement 2,5 millions de locaux étaient éligibles au FttH en zone rurale, sur les réseaux construits par les collectivités (initiative publique).

Déploiement de la fibre optique dans les villes et en zone rurale au 2e trimestre 2019

Source : observatoire des communications électroniques Arcep - T2 2019

Mais le mouvement s'amplifie : 323 000 nouveaux locaux ont été rendus éligibles au 2e trimestre, une "progression marquée", souligne l'Arcep. Autre motif de satisfaction : le taux de mutualisation, c'est-à-dire la possibilité de choisir entre plusieurs fournisseurs Internet sur ces réseaux, a aussi fortement augmenté.

Le verre paraîtra encore bien vide face à la soif de débit qui grandit de jour en jour dans les entreprises et les foyers français. Ces quelques gouttes supplémentaires viennent néanmoins confirmer la dynamique enclenchée pour apporter l'Internet très haut débit en campagne via la fibre optique. Elle devrait encore s'amplifier dans les prochains trimestres, de nombreux départements ayant annoncé un raccordement 100% fibre optique de leur territoire pour fin 2021, 2022 ou 2023.