Lancement de la chaîne d'infos de France TV en septembre : une concurrence accrue

11 mars 2016 à 12h36
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h35 -

On connait enfin la date de lancement du projet de chaîne d'info de France Télévisions : ce sera le 1er septembre à 18 heures sur le web et le 1er ou le 2 septembre sur la TNT.

Volonté de Delphine Ernotte, la présidente de France Télévisions, cette nouvelle chaine de télévision sera le fruit de la collaboration des équipes de France Télévisions, de France Info, de France 24 et de l’INA (Institut National de l’Audiovisuel). 160 collaborateurs seront spécialement dédiés à cette nouvelle chaine : redéploiement interne au sein de France Télévisions et éventuellement embauches externes.

C’est Germain Dagognet, en charge du projet, qui lors d’un débat aux Assises du journalisme de Tours a révélé cette information.

Le décryptage et la pédagogie, maitres-mots de la nouvelle chaine

Proposer une nouvelle offre d’info, sans publicité, avec une ligne éditoriale basée sur le décryptage et la pédagogie en évitant le trop plein de sensation et d’émotion : telles sont les ambitions de cette nouvelle chaine. Basée sur le mobile, la TNT lui permettra de « trouver de la puissance ». La chaîne vise avant tout les jeunes, ce qui explique une priorité donnée à internet.

En termes de nom, rien n’est encore arrêté, même si Michel Field, directeur de l’information du groupe audiovisuel aurait informé ses équipes, que le nom « France Info » serait plébiscité, le nom « France Info TV » a d’ailleurs été déposé par la direction de Radio France auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle). Un coup dur pour le site FranceTV Info, site web de France Télévisions : la Société des Journalistes (SDJ) avait en effet fait part de « sa grande vigilance quant à l’avenir de sa marque et du travail de sa rédaction ».

Quatre chaînes d’info gratuites en septembre !

LCI

Cette annonce fait suite à celle de l’arrivée de LCI sur la TNT gratuite le 5 avril prochain, sur le canal 26, après de nombreux recours, notamment de la part de BFMTV. LCI est d’ailleurs déjà disponible gratuitement depuis la fin du mois de février au sein des offres de télévision de Bouygues Telecom, d’Orange, de CanalSat, de Free, de SFR, de Numericable, de Fransat et Bis TV. En septembre, ce seront quatre chaînes d’information en continu qui se feront face sur la TNT gratuite, sans compter France 24 ou Euronews. BFMTV demeurera sur le canal 15 et i-Télé sur le 16. Le canal réservé à la nouvelle chaîne d’information de France Télévisions n’a pas encore été révélé : canal 23 en remplacement de Numéro 23 ? Canal 14 à la place de France 4 ?

La France est le seul pays d’Europe avec autant de chaines d’information disponibles gratuitement ! Pourtant les audiences restent modestes. 2% pour BFM, moins de 1% pour i-télé. Avec des lignes éditoriales différentes (LCI souhaite limiter la part de ses journaux à 30% et laisser une part importante de son temps d’antenne aux magazines, France TV semble vouloir axer son offre sur la pédagogie et le décryptage de l’info et une offre sans publicité) et une notoriété forte, la différenciation de ces chaines pourrait être décisive.

En effet, comme le révèle Philippe Bailly de NPA Conseil dans Le Monde, « la dynamique de l’offre attire un nouveau public », avec une appétence du public pour des émissions de décryptage et des documentaires, comme la ligne voulue par LCI et la nouvelle chaine de France Télévisions.

Néanmoins, l’environnement devrait être très concurrentiel. Lors des gros événements qui, par définition, attirent des audiences importantes, difficile d’imaginer autre chose que de l’actu et des journaux ou flash info en continu. En dehors de ces gros événements, à voir comment les lignes éditoriales et les modèles d’émissions se feront face sur ces quatre chaines : les rédactions devront se réinventer pour rester chacune originale dans le traitement de l’information.