Lancement de Molotov : la réinvention de la télévision

11 juillet 2016 à 12h10
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h34 -

La télé réinventée, telle est la promesse de la nouvelle plateforme Molotov. Annoncée depuis des mois, elle voit enfin le jour aujourd'hui après de nombreuses tractations auprès des chaînes et des ayant-droit.

Forbes.com décrit Molotov comme le Spotify de la télévision : la comparaison est tout à fait pertinente, d’aucuns auraient même pu parler de Netflix de la TV : la plateforme permet en effet de piocher « à la carte » parmi les programmes télévisuels disponibles (en direct ou en replay). Niveau contenus, pas de grosses surprises : ce sont ceux qui passent à la télévision. Là où le service innove, c’est dans la présentation et l’éditorialisation des contenus.

Regarder la télévision à la carte

Noyé dans une multitude de chaînes et de programmes, le téléspectateur a pris l’habitude de zapper de chaîne en chaîne pour trouver celle qui lui convient. Si les Français passent toujours autant de temps devant la télévision, leurs usages évoluent : de Netflix à Spotify, de la VOD au replay : devenir actif dans ses choix lors du visionnage ou de l’écoute d’un contenu est devenu une habitude. Comment alors valoriser les programmes de télévision linéaire devant lesquels par définition, le téléspectateur est passif. La réponse se trouve peut-être dans la solution proposée par Molotov.

Trouver facilement son programme… et en découvrir d’autres

S’il est toujours possible de regarder la télévision en live chaîne par chaîne, il est surtout possible de voir d’un coup d’œil, avec un système de jaquettes, tous les programmes actuellement diffusés. Un petit curseur indique aussi à quel moment du programme on est. Bien évidemment, pour chacun d’entre eux, il suffit de passer la souris sur la jaquette pour obtenir plus d’infos (casting, titre, synopsis…). Fonctionnalité vraiment intéressante : la possibilité de choisir de lire le programme en direct ou de reprendre la lecture depuis le début. Pratique aussi la possibilité de passer en un clic de la version française, à la version originale sous-titrée ou encore à la version en audio-description.

accès tv live par chaine


Par ailleurs, dans le cadre d’une série ou d’un programme en plusieurs parties, il est possible de retrouver les autres épisodes, passés ou à venir, et éventuellement s’ils sont disponibles de les visionner.

catégories molotov

Outre une présentation par chaîne, l’entrée peut également se faire par genre (films, séries, sport, information, documentaires, enfants…), puis par sous-genre. Enfin, il est possible d’accéder aux programmes par personnalité et comme sur les plateformes de VOD classiques de retrouver tous les programmes disponibles ou à venir avec tel comédien ou de tel réalisateur. Un moteur de recherche complète le tout.

Pratiques également, une visibilité « dans le temps » qui permet donc de voir ce qui est visonnable en ce moment, mais également le programme du soirée, les programmes à venir (dans combien d’heures, de jours) et la durée pendant laquelle le programme est disponible. Parfait pour organiser ses soirées TV.

Recommandation et éditorialisation

Deux autres entrées sont assez prometteuses, les fameuses recommandations, chères à Netflix ou Canalplay dans le domaine de la SVOD. On retrouve sur la plateforme jaune, les « Populaire sur Molotov » et « Parce que vous suivez ». Difficile pour le moment de juger si ces fonctions sont amenées à être intéressantes, mais elles ont le mérite d’exister. On espère néanmoins une éditorialisation plus importante, avec des conseils personnalisés et des critiques.

parce que vous suivez



Le « bookmark », la fonctionnalité la plus prometteuse de Molotov

L’autre grande nouveauté et fonctionnalité importante de Molotov devrait être la possibilité de « bookmarker » ses programmes, c’est-à-dire de procéder en avance à leur enregistrement sur le cloud. A partir de ce moment-là, l’utilisateur pourra y accéder aussi longtemps qu’il le souhaite. Idéal, quand on sait que les films sont rarement disponibles en replay et que le replay en lui-même n’est souvent disponible qu’entre 7 jours et un mois après la date de diffusion. Vous retrouverez ainsi ensuite tous les programmes que vous aurez choisi de « bookmarker » dans votre espace. Une sorte de version digitale du bon vieux magnétoscope. Sauf que pour le moment, cette fonctionnalité n’est pas encore disponible, mais le sera « bientôt » : la plateforme doit en effet discuter avec chacun des ayant-droit pour permettre ce type de service.

fiche film molotov


Cette idée néanmoins de compte personnel permet cependant de suivre des personnalités, et donc de retrouver ses programmes préférés relativement facilement. Mieux : il est possible de retrouver les contenus qu’on a commencés et de les reprendre à l’endroit où on les a laissés. Une fonctionnalité empruntée aux plateformes de SVOD qui la proposent en général.

Un modèle freemium en multi-écrans

multi écrans molotov

Disponible sur les ordinateurs, smartphones et tablettes, à condition d’installer l’application. Egalement accessible via l’Apple TV, elle le sera aussi prochainement sur les téléviseurs connectés Samsung et LG. Entièrement en OTT (Jean-David Blanc, l’un des fondateurs, avait d’ailleurs dit « Nous allons vers la fin des box »), Molotov propose un modèle économique freemium. L’offre gratuite permet de disposer de 33 chaînes dont 25 issues de la TNT et théoriquement 10 heures de bookmark (c’est-à-dire d’enregistrement dans le cloud). L’option +100h, permet de disposer de 100 heurs de bookmark, elle est proposée à 3.99€/mois. Enfin, la version « Extended » est disponible à 9.99€/mois : 70 chaînes en HD, jusqu’à 4 flux simultanés et 100 heures de bookmark.

Molotov n’en est qu’à ses prémices et on ne peut pas lui reprocher ses manquements. Néanmoins, on espère vivement apparaître davantage de conseils et de personnalisation, plus de fonctionnalités sociales (partages sur les réseaux sociaux, commentaires…). Même si Molotov a bien compris l’intérêt d’une offre nomade, avec l’appli mobile, il lui manque encore le mode hors-ligne (qui n’est pas toujours pas disponible sur Netflix). Néanmoins, la plateforme annonce déjà de nouvelles fonctionnalités à venir (notifications, social media, navigation…). On espère aussi vivement que la fonctionnalité « bookmark » sera disponible très prochainement car elle constitue le point central de l’offre de Molotov. Molotov tient cependant ses promesses et donne envie de parcourir la plateforme pour retrouver ses programmes préférés et en découvrir d’autres, tout en s’affranchissant des box, ce qui est déjà très bien.