Free : une application pour suivre la prochaine saison de Ligue 1

Ligue 1 : la future application Free pour suivre le championnat de France de football
10 février 2020 à 15h07
- Mis à jour le 10 février 2020 à 15h07 -

Détenteur d'un lot de droits TV de Ligue 1, Free prépare les services qui lui permettront de couvrir la prochaine saison du foot français.

La diffusion de la Ligue 1 va radicalement changer pour la saison 2020-2021. On parle beaucoup de l'arrivée de Mediapro dans le foot français, moins des ambitions d'un autre acteur : Free. L'opérateur box et mobile a en effet récupéré un petit lot de droits TV de Ligue 1 qui pourrait faire du bruit. Les meilleurs moment en quasi direct ainsi qu'un magazine pour récapituler chaque journée : de quoi intéresser les détenteur de forfaits ou d'abonnements Internet Free ... et même les autres. 

Il y a deux ans, Free s'offrait un bout de Ligue 1

En marge de la grande bataille pour la retransmission des matches de Ligue 1 en direct et en intégralité, la Ligue de football professionnel (LFP) avait concocté un lot d'un nouveau genre. Il comprenait "les droits de diffusion d’extraits en quasi-direct sur tous les matches et les droits magazine en vidéo à la demande".

Un accessit dont s'était emparé Iliad moyennant la "modique" somme de 50 millions d'euros, loin des 800 millions d'euros déboursés par Mediapro. Tout en permettant à Free d'être le seul à "disposer de droits (quasi directs) pour l'intégralité des matches de la Ligue 1", triomphait à l'époque l'opérateur.

"Se différencier des télés"

Que compte faire Free de ces bouts de Ligue 1 ? Les inclure dans ses offres Freebox et Free Mobile, afin de les rendre encore plus appétissantes. Peut-être même les commercialiser sous forme d'abonnement payant aux clients des autres opérateurs. Et a priori, dans un format innovant, à même de séduire un public plus jeune. La marque de Xavier Niel souhaiterait ainsi "se différencier des télés", explique L'Equipe. Notamment grâce à une application pour smartphone. Nom de code : "Free Ligue 1", selon les informations du quotidien sportif.

Celle-ci permettrait à ses détenteurs de recevoir des notifications lors des temps forts des rencontres. Et de les visionner en très léger différé, sous la forme de clips de 60 secondes au maximum, et ce jusqu'à 30 fois par match... Un format susceptible de plaire aux fans de foot qui n'ont pas les moyens de se rendre au stade ou n'auront pas l'abonnement qu'il faut pour suivre la Ligue 1 chez Mediapro ou Canal+.

Pour séduire un public jeune, Free ambitionnerait par ailleurs de produire des contenus "décalés" et conçu pour un visionnage sur téléphone. Faire véritablement rentrer la Ligue 1 dans l'ère du smartphone, en somme. S'adapter à la consommation de contenus de plus en plus nomade : une formule déjà tentée, sans succès, dans le domaine de la fiction, par Canal+ (Studio+) et Iliad avec BlackPills. La recette sera-t-elle plus convaincante dans le foot ? Réponse dans quelques mois.

A lire aussi