La Métropole Européenne de Lille choisit Covage, en plus d'Orange, pour déployer la fibre optique

19 octobre 2016 à 12h41
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h31 -

Depuis de nombreux mois, rien ne va plus entre SFR et la Métropole Européenne de Lille, qui vient de mettre définitivement un terme aux accords signés en 2013. La MEL fait appel à Covage et à Orange pour rattraper son retard de déploiement du FTTH...

La Métropole Européenne de Lille (MEL) avait déjà fait voter fin 2015 un plan de substitution avec Orange pour 57 des 70 communes 'abandonnées' par SFR, qui avait été désigné initialement en 2013 pour le déploiement de la fibre optique sur ces zones denses.
Des retards dénoncés par la MEL, qui avait d'ailleurs fait l'objet de la part de Bercy en avril 2016 d'un constat de défaillance de SFR dans 13 communes de la Vallée de la Lys.
Une procédure rare, puisqu'elle concernait des engagements pris sur des zones denses, SFR expliquant de son côté ne pas vouloir déployer rapidement de la fibre optique sur des communes sur lesquelles le câble était déjà présent…

Un premier accord avait été annoncé début septembre avec Covage pour la location de 2000 kilomètres de fourreaux pour une durée de 12 ans, pour déployer la fibre optique vers les entreprises. Cet acteur pourra proposer dès le premier trimestre 2017, sur 13 300 entreprises éligibles, des accès très haut débit FTTO auprès des entreprises et sites publics, avec des opérateurs de services télécoms présents.

Mais ce vendredi 14 octobre, les élus de la Métropole Européenne de Lille ont également confirmé que ce serait l'opérateur d'infrastructure télécoms Covage, qui sera en charge pour déployer la fibre optique jusqu’à l’habitant sur les communes de :Armentières, Halluin, Linselles, Bousbecque, Erquighem-Lys, Comines, Wervicq-Sud, Deûlémont, Frelinghien, Warneton, Houplines, la Chapelle d’Armentières et Quesnoy-sur-Deûle.

Notez que si vous habitez Lille ou les grandes agglomération de la région, vous pouvez vérifier la présence d'offres THD (fibre et câble), déjà présentes.

Covage et Orange pour apporter la fibre sur les 85 communes de la MEL

La fibre optique FTTH et FTTOCette annonce fait suite à un "Appel à Manifestations d’Engagements d’Investissement", une procédure inédite en France selon la MEL, lancée en mai 2016, avec une réponse qui avait été fixée à mi-juin pour les opérateurs intéressés.

Covage va pouvoir construire un réseau fibre optique sur les 13 communes concernées. Un réseau ouvert qui sera par ailleurs accessible aux offres de tous les opérateurs, y compris SFR, si les tensions entre l'opérateur et la MEL arrivent à s'estomper. Un projet qui représente un investissement de plus de 40 millions d'euros de Covage sur le territoire (là où SFR n'en prévoyait que 18M€ selon Damien Castelain, Président de Lille Métropole).

La Métropole Europe de Lille, Covage et Orange pour déployer le FTTH d'ici 2020



Un planning de déploiement ambitieux pour le Nord

Afin de tenir les objectifs qui s'étalent sur les 3 années à venir, Covage, les maires des 13 communes et les responsables de la MEL ont déjà entamé certaines études, afin d'apporter le FTTH aux 44 000 foyers qui seront raccordés à la fibre optique d'ici fin 2019. Les premières commercialisations de prises FTTH se feront courant 2018.

Du côté des 57 communes reprises par Orange depuis décembre 2015, les études et travaux avancent très vite :

  • 28 communes sont déjà engagées dès 2016 : les études sont faites, des implantations d’armoires ont été concertées pour 8 d’entre elles et seront finies pour les 28 communes d'ici la fin d'année. Les premières habitations seront éligibles aux offres FTTH des opérateurs qui seront présents fin 2017.
  • Orange lancera les études/travaux sur 14 autres communes début 2017, avec une livraison des premières prises fin 2018 ou début 2019.
  • Pour les 10 communes de la phase 2, les elles seront engagées sur 2018-2019
  • Enfin, il reste 5 communes avec de la montée en débit dès 2017, avec du FTTH qui arrivera plus tard (2020 ?).

SFR ne comprend pas la décision ?

SFRDu côté de SFR-Numéricable, cette décision passe mal, mettant en avant que tout se passe bien sur d'autres communes voisines (Calais, Maubeuge…), mais sur la la MEL, cela "coince". D'ailleurs, l'opérateur vient de publier dans la foulée un communiqué concernant l'avancement des travaux sur la Communauté d’agglomération Maubeuge-Val de Sambre. En présence de responsables de SFR, un Noeud de Raccordement Optique a été inauguré à Maubeuge, avec une confirmation du planning de déploiement de la fibre optique sur 51 000 prises d'ici 2020.

  • 8 communes concernées par la première phase de déploiement verront ainsi des prises commercialisées durant le 1er semestre 2017, sur les communes suivantes : Assevent, Feignies, Ferrière-la-Grande, Hautmont, Louvroil, Maubeuge, Neuf-Mesnil et Rousies.
  • Les déploiements se poursuivront ensuite pour couvrir les 31 000 logements et locaux professionnels prévus sur ce premier calendrier.
  • Une seconde phase (2017-2020), concernera ensuite 20 000 logements et locaux professionnels situés sur 15 communes de l’agglomération : Aulnoye Aymerie, Bachant, Boussois, Cerfontaine, Colleret, Elesmes, Ferrière-la-Petite, Jeumont, Leval, Marpent, Monceau-Saint-Waast, Obrechies, Pont-sur-Sambre, Recquignies et Vieux-Mesnil.