GPL dans la Livebox? Cà coule de source!

30 novembre 2009 à 18h35
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h47 -

Orange a pris l'initiative de publier une partie du code source des Livebox sous licence GPL.Les Box, ces modem-routeurs multifonctions aux couleurs des FAI, sont plus proches aujourd'hui, des possibilités d'un PC que des limitations des simples "modulateurs/démodulateurs" de jadis.

Comme pour bien des matériels destinés aux professionnels, la Livebox d'Orange est donc un véritable petit ordinateur, jouant les chefs d'orchestre dans les réseaux familiaux.

Et comme pour bien des matériels destinés aux professionnels, les concepteurs de la Livebox y ont embarqué du code informatique déjà fait par d'autres et disponible sous licence GPL.

L'énorme atout de ce code sous licence GPL est d'être mis à disposition gratuitement par une communauté de développeurs, les codes sous cette licence étant souvent améliorés sur leur temps libre. Pourquoi alors refaire, avec un grand risque de créer des bugs, ce qui existe déjà ? On ne change pas une recette qui marche !

L'une des seules conditions de cette licence est que tout ce qui intègre du code GPL doit être également public. Une condition qui avait dire à Steve Ballmer, déjà en 2001, qu'utiliser du code GPL dans un programme équivalait à lui faire contracter le cancer....

Bien sûr, l'image est exagérée : Orange n'a ainsi eu à publié que les parties de code de la Livebox contenant du code sous licence GPL, et pas l'intégralité de tout ce qui avait été développé avec ses fournisseurs, qu'il s'agisse de Sagem ou d'autres Thomson.

Neuf, lorsque SFR n'avait pas encore ingéré cette marque, avait été l'un des premiers FAI à se mettre en conformité avec ses obligations légales et à ouvrir le code de ses NeufBox.

Pour jeter un petit coup d'oeil à ce qui se passe dans les entrailles de votre Livebox, il suffit désormais de consulter le site "Livebox Free/Libre & Open Source Software".