Un 'Windowscast' pour diffuser des contenus sur grand écran

28 septembre 2014 à 20h02
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h39 -

Microsoft proposera en octobre sa solution matérielle Wireless Display Adapter pour diffuser des contenus depuis un périphérique nomade vers un écran de télévision sans fils.Alors que Google a déjà lancé son Chromecast sur le marché français, notamment avec SFR, et qu'Orange prépare un matériel dans la même veine, Microsoft proposera pour 60$ en octobre (deux fois plus cher que la solution de Google), un dongle qui se branchera sur le port HDMI et sur un port USB d'un téléviseur, vidéoprojecteur ou écran. Utilisant la technologie Wi-Fi Miracast, ce dongle permettra de transférer en temps réel ce qui se passe sur un ordinateur, un téléphone ou une tablette, vers un écran de taille plus adaptée. Cela fonctionne aussi bien sur un appareil sous Windows 8.1 que sous Android, du moment qu'il soit compatible MiraCast, pour notamment afficher des vidéos ou des photos prises avec un smartphone. Du sans-fil Wi-Fi nommé Miracast La technologie Miracast peut revêtir de nombreux noms comme le Wireless Display (WiDi), le Screen Mirroring (Samsung), Wireless Screencast, Media Link HD... Miracast est une technologie qui a été mise au point par le consortium Wi-Fi Alliance (Qualcomm, Motorola, Nokia, Sony, Samsung, LG, Intel, Microsoft, etc.) pour répondre à la fonction AirPlay d’Apple. Bien entendu, cette technologie permet de diffuser du contenu audiovisuel en streaming (en théorie jusqu'au 1920 x 1200 pixels), la vidéo de Microsoft suggérant bien entendu un usage de ce genre avec par exemple Netflix.

Diffusion de contenus, d'applications ou de services vidéo comme Netflix

Pour rappel, la technologie Miracast est présente sur la grande majorité des tablettes et ultrabooks tournant sous Windows 8.1, mais aussi en natif sur la plupart des appareils mobiles tournant au moins sous Android 4.2 (Jelly Bean), sans oublier un grand nombre de téléviseurs dit connectés ou Smart TV. Par contre, pour les jeux, le temps de latence de cette technologie sans-fil peut s'avérer gênante sur les jeux d'actions ou d'arcade (de l'ordre de 200 ms).