Molotov enfin sur Android, les premiers bookmarks sur iOS

10 novembre 2016 à 12h59
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h31 -

L'application de TV à la demande débarque enfin sur les smartphones équipés du système d'exploitation made in Google. Et sur l'enregistrement des programmes, cela avance aussi.

Les choses commencent à se décanter pour le service Molotov.tv : le service gratuit de télévision à la demande se rend enfin disponible au plus grand nombre en débarquant en version finale sur les terminaux fonctionnant sous Android. Un grand pas en avant pour sa disponibilité et sa notoriété, même si tout n’est pas encore rose. La fonctionnalité permettant de visionner les programmes sur sa TV se fait toujours attendre, de même que la fonction « bookmark ». Celle-ci commence en revanche à faire son apparition sur les appareils Apple.

Molotov pour tous (ou presque)

Le déploiement de la plate-forme sur les terminaux disposant d’un OS Android (version 4.3 et plus) va permettre au plus grand nombre de découvrir enfin ce service qui veut vous faire regarder la TV d’une nouvelle façon. Pour se procurer l'application Molotov, il suffit donc de se rendre sur le Google Play Store, où elle est proposée en téléchargement gratuit. Exit alors les grilles de programmes par chaînes et par horaire : vous pourrez désormais choisir ce que vous voulez visionner sur l’ensemble des chaînes de la TNT grâce à un parcours de sélection par genre (films, séries, magazine, info, jeunesse, etc). Cela vous permettra d’identifier en un clin d’œil le programme qui vous intéresse, aussi bien en direct qu’en replay.

Un cocktail agréable

Molotov disponible sur Android

Déjà apprécié par les utilisateurs d’iPhone et d’iPad, le service Molotov séduit non seulement par son principe novateur, mais aussi par la fluidité de navigation proposée, exploitant à plein les possibilités offertes par le tactile (glissement d'une chaîne à l'autre, réglage de la luminosité et du volume). Sans oublier les larges possibilités offertes par la fonction de recherche : il suffit de taper Disney, Donald Trump ou Kiefer Sutherland, par exemple, pour ne rien rater des programmes, des sujets ou des personnalités qui vous intéressent.

Tout cela gratuitement, même si une option « Molotov extended » est disponible à 9,99€/mois pour accéder à deux fois plus de chaînes. On regrette beaucoup, en revanche, l’absence de support Chromecast ou Android TV, qui oblige à passer par des chemins détournés pour pouvoir profiter du service sur sa TV (sauf pour les possesseurs de Smart TV LG ou d’Apple TV).

Le téléchargement arrive à petit pas

Plus de 30 chaînes sur Molotov

Autre option à noter : la possibilité de sélectionner la qualité vidéo pour ne pas épuiser son forfait data trop rapidement. Car, et c’est là que le bât blesse aussi pour l’instant, la fonction d’enregistrement n’est pour l’heure pas disponible sous Android. Une option qui rendrait cette plate-forme réellement révolutionnaire, puisque cela permettrait de télécharger ses programmes TV pour les visionner partout et à volonté.

En attendant, il faudra utiliser Molotov à domicile en wi-fi, ou compter sur un forfait bien doté en data : le moment est propice, avec plusieurs offres spéciales, notamment du côté des forfaits sans engagement : la série limitée RED 20 Go à 10€/mois à vie, la promotion B&You 20 Go à 9,99€/mois pendant un an, ou encore, mieux garni, le Free 50 Go à 19,99€/mois ou la série limitée La Poste Mobile 60 Go à 29,99€/mois.

La solution de « bookmarks » commence en revanche à se déployer sous iOS pour les clients Apple depuis quelques jours. Mais sur les programmes de certaines chaînes seulement : en effet, cette fonctionnalité de magnétoscope virtuel ne plaît pas à tous les directeurs de chaînes, que Molotov doit encore s’employer à convaincre. Un sacré défi, quand on sait que TF1 et M6 refusent pour l’instant au service le droit de proposer ne serait-ce que leurs programmes en replay...