Altitude accélère les débits WiMax dans l'Eure

1 mars 2012 à 15h29
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h43 -

Le réseau départemental Net27 géré par Altitude Infrastructure pour le compte du Conseil Général de l'Eure continue de se développer.En ce début d'année, la délégation de service public de l'Eure compte désormais plus de 1500 abonnés sur le réseau hertzien départemental constitué de 31 stations de base WiMax.

Rappelons que le WiMax permet à ses 1500 internautes de surfer sur Internet jusqu'à 2 mbit/s en réception malgré l'inéligibilité de leur ligne téléphonique à l'ADSL. Profitant de l'occasion, l'opérateur Altitude Infrastructure (en charge du réseau Net27) annonce qu'il expérimente la montée en débit sur l'une des antennes WiMax du département.

Depuis un mois, une quarantaine d'abonnés de la commune de Letteguives (200 habitants) bénéficient d'une connexion WiMax 5 fois plus rapide en téléchargement (10 mbit/s) et 8 fois plus rapide en émission (2 mbit/s). La montée en débit a été effectuée grâce à l'utilisation de la technologie MIMO B et de la compatibilité des équipements avec le standard WiMax-E.

Si le Conseil Général est satisfait des résultats de cette expérimentation, de nouvelles communes euroises pourraient à leur tour bénéficier de cette montée en débit. De son côté, la société Altitude Infrastructure annonce d'ores et déjà "prévoir d’autres interventions de ce genre sur l’ensemble de ses réseaux nationaux Wimax".

Il est ainsi fort probable que les réseaux WiMax les plus récents opérés par Altitude - comme en Bourgogne et en Ille-et-Vilaine - seront les premiers servis. Altitude Infrastructures suit ainsi la voie tracée en décembre dernier par Axione, qui propose du WiMax à 10 mbit/s dans le Finistère et les Hautes-Pyrénées.

Mais, Net27 ne se limite pas à la technologie WiMax. Au fil des années, Altitude Infrastructure a tiré plus de 370 kilomètres de fibre optique pour fournir du très haut débit dans les zones d'activités, et collecter les noeuds de raccordement ADSL.

Dans l'Eure, 62 NRA sont ainsi raccordés par la fibre optique de Net27 qui loue son réseau à des opérateurs alternatifs tels que SFR, Completel ou encore Free. Et justement Free a dégroupé une demi-douzaine de centraux ces dernières semaines.