TV sur IP : TF1 veut sa part du gâteau

17 avril 2009 à 13h10
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h48 -

TF1 lance son service de télévision de rattrapage, et prépare un bouquet de chaînes distribué par les fournisseurs d'accès.A l'occasion de la présentation du nouveau portail Internet de la chaîne, Nonce Paolini (PDG) a annoncé que TF1 allait davantage orienter ses activités vers Internet, les vidéos en ligne et la TV sur IP. Le bateau TF1 serait-il en train de changer de cap pour redresser la barre et éviter le naufrage ?

TF1 compte visiblement rattraper son retard dans le domaine de la catch-up TV, notamment vis à vis de M6 et de son très réussi site M6replay. Pour atteindre cet objectif, le portail web de TF1 a été refondu de fond en comble et accorde, désormais, une très large place aux programmes vidéos issus de son nouveau service de télévision de rattrapage.

Dorénavant, les internautes peuvent gratuitement voir ou revoir - pendant 7 jours - environ 60% des programmes diffusés sur la chaîne entre 18H00 et minuit, aussitôt après la fin de leur diffusion.

TF1 annonce plus de 50 heures de programmes HD par semaine, 16500 vidéos en format court puisées dans les archives depuis 1980, plus de 180 séquences cultes, une centaine d'extraits marquants de journaux télévisés des 25 dernières années, et un zapping quotidien du meilleur des émissions diffusées la veille.

Sur le créneau des nouveaux modes de consommation convergents, TF1 cherche donc à concurrencer M6 mais aussi Canal+. Au-delà du lancement de son service de TV de rattrapage, Nonce Paolini a annoncé, en effet, que la chaîne préparait une offre de télévision sur IP. Baptisé MyTF1, le futur bouquet devrait être lancé au troisième ou au quatrième trimestre, avec l'objectif de prendre quelques parts de marché à Canal+/Canalsat, qui domine largement le secteur de la TV payante.