Totoro et les studios Ghibli arrivent sur Netflix

20 janvier 2020 à 12h02
- Mis à jour le 20 janvier 2020 à 12h04 -

Dans la guerre du streaming, Netflix vient de faire une sacrée prise. Le catalogue des studios Ghibli, et donc quelques uns des chefs d'oeuvre de Miyazaki, comme Mon voisin Totoro, Princesse Mononoké ou Le Voyage de Chihiro, seront bientôt disponibles sur Netflix.

Netflix met la main sur les studios Ghibli

Voilà encore une bonne raison de s'abonner à Netflix. Non contents de produire des contenus originaux souvent d'une très grande qualité et qui sont l'une des raisons du succès de Netflix, le leader mondial de la vidéo en streaming a le souci permanent d'enrichir et de diversifier son catalogue. En témoigne sa dernière prise de guerre.

Netflix vient en effet de récupérer l'intégralité du catalogue des studios Ghibli, le célèbre studio d'animation japonais, spécialisé dans les animés, dont les fondateurs ne sont autres autre que Hayao Miyazaki et Isao Takahata. Vous avez forcément vu et aimé l'un de leurs 21 films, comme les incontournables Princesse Mononoké, Le voyage de Chihiro ou encore Mon voisin Totoro et Le Tombeau des Lucioles. L'arrivée des films sur Netflix se fera par vagues successives : sept le 1er février, sept le 1er mars et sept le 1er avril.

"À notre époque, il y a tout un tas de bonnes façons de faire en sorte qu'un film touche le public", explique Toshio Suzuki, le producteur des studios Ghibli. "Nous avons écouté nos fans et pris la décision définitive de mettre notre catalogue en streaming. Nous espérons que les gens tout autour de la planète découvriront le monde de studio Ghibli à travers cette expérience. Nous espérons toucher encore plus de gens avec ce partenariat". Et, c'est donc vers Netflix que les studios Ghibli se sont tournés pour confier ce trésor tant convoité.

Netflix réalise le coup parfait, au nez et à la barbe de Disney+

Les studios Ghibli ont été extrêmement sollicités. Les droits de diffusion mondiale des 21 films suscitaient bien des convoitises. En tant diffuseur en salle des films d'animation Ghibli, il aurait été logique que Disney décroche la timbale et que le catalogue soit disponible sur Disney+, la plateforme de vidéo en streaming qui fera son apparition en France au mois de mars.

Un choix plutôt surprenant, donc ? Pas tant que ça, à en croire Toshio Suzuki, qui a expliqué sa décision dans une interview accordée au journal Le Monde. "Netflix nous a offert les meilleures options. Par ailleurs, en matière de création de contenus, j'ai l'impression qu'ils soutiennent réellement les créateurs et de beaux projets", se justifie-t-il. Et de poursuivre, avec beaucoup de diplomatie pour ne pas risquer de froisser le géant américain du divertissement : la collaboration des studios Ghibli avec Disney reste intacte "sur d'autres aspects", "mais, si je puis dire, Disney semble très occupé avec la fusion avec la 20th Century Fox et ne semble pas avoir de temps pour nous".

Netflix met donc la main sur un bien joli trésor en obtenant les droits de diffusion mondiale des films Ghibli (hors États-Unis, Canada et Japon). Une manière de contrer Disney+, qui a réussi une entrée tonitruante dans l'univers de la vidéo en streaming. Ce partenariat devrait aussi permettre à Netflix d'asseoir encore un peu plus son hégémonie en France. Déjà accessible avec presque toutes les box Internet, il peut attendre sereinement l'arrivée de Mickey en streaming sur le territoire français.

Pour Disney, la pilule est encore plus dure à avaler qu'aux États-Unis, c'est HBO Max qui a raflé la mise.

A lire aussi