Netflix continue de négocier avec les opérateurs internet

2 mai 2014 à 15h59
- Mis à jour le 30 janvier 2019 à 11h45 -

Le géant de la vidéo à la demande signe un nouvel accord avec l'opérateur américain Verizon, pour garantir à ses abonnés un meilleur débit.Le service de streaming Netflix représente aux Etats-Unis presque l'équivalent d'un tiers du trafic internet. Un volume conséquent dont les opérateurs télécoms espèrent bien tirer profit. Ainsi, quitte à enfreindre le principe de neutralité du net, qui veut que tous les fournisseurs de contenus soient traités à égalité par les fournisseurs d'accès internet, ceux-ci ont mis la pression au célèbre service de VOD pour lui faire facturer son trafic.

Bien que Reed Hastings, directeur de Netflix, dénonce un abus de pouvoir des opérateurs, il a dû céder aux négociations pour assurer une qualité de service à ses abonnés. Devant un temps de téléchargement long et une image saccadée, une majorité de clients pourrait en effet commencer à prendre la poudre d'escampette.

netflix negocie avec les opérateurs

En février dernier, Netflix a signé un premier accord avec Comcast qui compte 21 millions de clients. Le montant de la négociation n'a pas été révélé, mais il pourrait s'élever entre 25 et 50 millions de dollars, selon le cabinet d'analyse Wedbush Securities. Depuis la vitesse du streaming aurait été multipliée par 1.7, avec un débit moyen pour les abonnés Netflix/Comcast passé de 1.5 Mb/s à 2.5 Mb/s.

En début de semaine, Joris Evers, le porte-parole de Netflix annonçait la signature d'un nouvel accord avec cette fois-ci l'opérateur américain Verizon (9 millions de clients) : "Nous avons conclu un accord avec Verizon, qui, nous l’espérons, permettra à nos abonnés de profiter de meilleurs débits dans les mois à venir". Apparemment conclu sous les mêmes conditions qu'avec Comcast, le contrat va permettre au service de streaming de bénéficier d'une connexion directe au réseau de l'opérateur, et non plus en passant par un opérateur de transit, ce qui amplifiera les débits pour les abonnés.

Les accords avec les fournisseurs d'accès internet devraient se poursuivre, car même si Reed Hastings reste indigné face à ce péage qui lui est imposé, il y gagne finalement beaucoup. Au dernier trimestre, Netflix aurait attiré 2.5 millions d'abonnés de plus aux Etats-Unis.

Cependant pour compenser ces dépenses, le forfait mensuel d'accès au service de streaming facturé $7.99 aujourd'hui, devrait connaître une hausse de 1 à 2 dollars. Une augmentation qui compensera également la nouvelle direction prise par l'entreprise, de se positionner sur un modèle de chaîne premium, tel que HBO ou Showtime. Au vu du succès de la série House of Cards, Netflix va investir de plus en plus dans l'achat de droits exclusifs et dans la production de contenus maison.