Neuf titille Free sur la licence 3G

26 novembre 2007 à 12h33
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h55 -

Neuf Cegetel pourrait changer son fusil d'épaule et répondre au nouvel appel d'offre pour l'obtention de la quatrième licence de téléphonie 3G.Si l'on en croit les récentes déclarations de Jacques Veyrat, le groupe Neuf Cegetel pourrait finalement s'intéresser à la 3G. Neuf veut-il se renforcer dans la téléphonie mobile ou cherche-t-il à contrer Free ?

"Quand l'appel d'offres pour la quatrième licence de téléphonie mobile a été lancé, nous n'avions pas manifesté d'intérêt. S'il devait être relancé, nous y réfléchirions, en fonction des modalités" souligne au Journal des Finances le PGD de Neuf Cegetel. En clair, Neuf Cegetel ne veut pas faire un chèque de 620 millions mais, tout comme Iliad-Free, le groupe télécom pourrait tenter l'aventure si le Gouvernement accepte d'étaler la facture.

Cette annonce "surprise" a de quoi étonner si l'on considère que l'actionnaire majoritaire de Neuf Cegetel, SFR, détient déjà une licence d'exploitation de la 3G. D'un côté, on peut se demander si cette opération ne créera-t-elle pas un doublon couteux, inutile et dangereux pour le groupe ? De l'autre, SFR et Neuf n'en seraient pas à leur premier coup.

En effet, SFR utilise le réseau haut débit de Neuf pour proposer des offres ADSL multiplay à ses clients, tandis que Neuf utilise le réseau de SFR, via Neuf Mobile, pour commercialiser des forfaits de téléphonie, avec notamment l'offre Twin.