Nokia Corporation : Alcatel-Lucent une fusion avec Nokia...

15 avril 2015 à 12h20
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h38 -

Les rumeurs de la fusion entre le groupe finlandais Nokia Networks et le franco-américain Alcatel-Lucent ont été confirmées hier, avec l'annonce d'un accord pour réunir ces deux géants des technologies des télécoms et du Très Haut Débit.Suite à cet accord, approuvé par les deux conseils d'administration, le nouvel ensemble s'appellera Nokia Corporation, gardant son siège en Finlande mais avec toujours une très forte présence en France. La transaction proposée devrait être finalisée au premier semestre 2016, une consultation avec le gouvernement français ayant déjà eu lieu, sans blocage pour une fois... Ce rapprochement doit être soumis à l'approbation des actionnaires de Nokia, à la consultation des instances représentatives des salariés, à la réception des approbations des autorités de régulation et autres conditions standards...

En route pour un Monde Connecté IP et Très Haut Débit
Cette entité bénéficiera ainsi de plus de 40000 employés dans ses services Recherches & Développement (et près de 5 milliards d'euros de budget en R&D). Il proposera une capacité d'innovation sans précédent pour un groupe européen sur les nouvelles technologies, grâce aux Bell Labs d'Alcatel-Lucent, aux Future Works de Nokia, ainsi qu’à Nokia Technologies.

Le but de cette entité sera de se positionner comme un équipementier télécom capable de créer les fondations de la connectivité ininterrompue des personnes et des objets, où qu’ils soient. Un socle technologique essentiel pour permettre la prochaine vague de révolutions technologiques, en particulier l’internet des objets, la 5G et la transition vers le Cloud.

Pour un monde connecté pour tous, la promesse de Nokia Corporation

Un champion des réseaux télécoms et de l'innovation technologique
La fusion concerne par ailleurs l'ensemble du groupe Alcatel-Lucent, alors qu'au début Nokia ne semblait être intéressé que par la division mobile d'Alcatel-Lucent. Nokia fera une offre publique d'échange sur la base d’un ratio de 0.55 action Nokia pour une action Alcatel-Lucent. Cela valoriserait la société franco-américaine à hauteur de 15.6 milliards d'euros. Aux termes de cette fusion, les actionnaires de Nokia détiendront 66,5% du de Nokia Group et ceux d'Alcatel-Lucent 33,5%.
Le groupe aurait un CA cumulé supérieur à 25 milliards d'euros, très proche de celui de son concurrent Ericcson et pas si loin du géant chinois Huawei (34,4 milliards d'euros tout de même).

Alcatel est par exemple une fournisseur majeur sur le sol américain pour les opérateurs Verizon ou AT&T

HERE en cours de vente ?
Dans le même temps, il est à noter que Nokia a officiellement annoncé son projet de se séparer de sa filiale HERE, son excellent système de cartographie qui est notamment présent sur les téléphones de la gamme Lumia (dont les derniers Lumia 735 et Lumia 435), mais également avec l'application sous Android et iOS.

Après avoir vendu à Microsoft sa division mobile, Nokia serait dans sa logique de se concentrer sur le B2B avec des activités directement liées aux réseaux et aux technologies plutôt qu'aux usages. Parmi les sociétés qui auraient montré un certain intérêt pour ces services HERE, on retrouverait des géants comme Yahoo!, Microsoft, Apple et même la société de VTC Uber...

HERE, cartographie, navigation et trafic routier, gratuitement