La fibre optique tire Numericable vers le haut

12 septembre 2008 à 14h42
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h50 -

A l'occasion de sa conférence de rentrée, Numericable dresse le bilan de son activité et dévoile ses futurs axes de développement.Nouveau PDG, nouvelle équipe de direction, nouveau partenaire réseau, nouvelles offres et nouvelles ambitions ! Sans mauvais jeu de mots, le moins que l'on puisse dire c'est que Numericable fait dans le "neuf".

A peine dix jours après sa prise de fonction officielle, Pierre Danon fait le point sur la situation de Numericable. Du côté du parc d'abonnés, Numericable compte 3,5 millions de clients pour la TV, 930 000 clients pour Internet haut débit et 650 000 pour la téléphonie sur IP. Numericable précise que 104 000 abonnés profitent actuellement d'une connexion très haut débit, contre moins de 15 000 pour la fibre optique d'Orange.

En terme de part de marché sur le haut débit, Numericable pèse donc autant qu'Alice par exemple. Mais si le cablo-opérateur n'a pas réussi à résister au raz-de-marée ADSL, il compte prendre sa revanche sur le très haut débit. Avec plus de 100.000 abonnés à la fibre, Numericable n'exploite commercialement que 5% de son potentiel de prises fibrées.Le cablo-opérateur dispose donc d'une importante marge de manoeuvre pour augmenter rapidement son emprise sur le marché du très haut débit. Quelques 2,7 millions de foyers français sont d'ores et déjà éligibles à l'offre 100Mbits.

"On veut être le trublion du très haut débit" souligne Pierre Danon en faisant allusion à l'image de Free dans le secteur de l'ADSL et du dégroupage. Pour cela, Numericable va poursuivre la rénovation de son réseau mais devrait surtout chercher à améliorer la pénétration du très haut débit dans les foyers déjà compatibles. Le FAI bénéficiera-t-il du retard pris par Orange par exemple dans le déploiement de la fibre optique ?

Numericable profite par ailleurs de l'intégration de Completel pour créer une division Opérateurs. Darty Box utilise déjà le réseau de Numericable-Completel pour distribuer ses offres ADSL, tandis que SFR/Neuf a passé un accord pour utiliser la fibre du cablo-opérateur. "Nous avons les infrastructures nécessaires pour concurrencer France Telecom" explique Pierre Danon. Une concurrence qui se concrétise déjà par des frictions entre les deux FAI. Orange a récemment attaqué Numericable sur l'utilisation publicitaire de l'expression "fibre optique".