Rennes Métropole : le réseau est presque terminé

10 avril 2009 à 15h10
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h48 -

Le réseau haut-débit de Rennes Métropole est achevé à 96%. La délégation de service public a accéléré le dégroupage dans les communes autour de la capitale bretonne.En mai 2008, Daniel Delaveau, maire de Rennes et président de la communauté d'agglomération, tirait la première fibre optique du futur réseau haut débit métropolitain. Un an après, le chantier est sur le point d'être entièrement terminé.

La boucle locale de 255 kilomètres de fibre optique, raccordant les 112 zones d'activité économique et tous les centraux téléphoniques de Rennes Métropole, est réalisée à 96%. Au quotidien, cela signifie d'abord davantage de dégroupage. Ainsi, après une première vague en octobre dernier, SFR a profité du nouveau réseau pour dégrouper les communes suivantes :

- Gevezé (GEV35)
- Betton (BTO35)
- Mordelles (MOS35)
- Le Rheu (RHE35)
- Chavagne (CV535)
- Saint Jacques de la lande (SJM35)
- Chartres de Bretagne (CDB35)
- Bruz (BRU35 et BKL35),
- Corps Nuds (CNS35)
- Orgères (ORG35)
- La Chapelle Thouarault (CTT35)
- Pont-Péan (PPN35)
- Thorigné-Fouillard (TSV35)
- Cintré (CIN35)
- Chantepie (C5E35)

Vidéo montrant la fibre (déjà enterrée) de Rennes Métropole reliant le central de Saint Grégoire

En mai prochain, les derniers NRA (Acigné, Noyal-Châtillon-sur-Seiche, La Chapelle des Fougeretz, Bourgbarré, Parthenay-de-Bretagne, St Sulpice la Forêt) seront à leur tour connectés au réseau de collecte de Rennes Métropole Télécom. Les fournisseurs qui le souhaitent (Free, SFR, Darty, Bouygues Telecom) pourront alors commercialiser dans ces villes leurs offres en dégroupage total.

Pas moins de 32 des 41 centraux téléphoniques métropolitains auront ainsi été équipés par la délégation de service public gérée par le groupement "LD Collectivités-Sogetrel-Covage-Vinci". Les 9 autres NRA situés dans Rennes et Cesson Sévigné étant déjà équipés par les opérateurs alternatifs.

Les sites d’enseignement supérieur ou de recherche fortement consommateurs de très haut débit (Supélec, TélécomBretagne, Campus de Ker Lann ...) sont directement raccordés au réseau. Les entreprises du bassin rennais qui le demandent peuvent également s'affranchir de l'ADSL Pro et basculer sur une solution FTTx, comme c'est le cas pour une filiale de Suez Environnement établie à Saint-Grégoire au nord de Rennes.