La région Midi-Pyrénées n'aura pas de NRA-ZO

21 mai 2008 à 13h28
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h52 -

La région Midi-Pyrenées n'est pas épargnée par les zones blanches mais elle juge la solution NRA-ZO trop chère.95,5% de la population de la région Midi-Pyrenées est éligible à l'ADSL. A l'heure actuelle, 60 000 lignes trop affaiblies et trop distantes des centraux téléphoniques ne peuvent toujours pas recevoir Internet via l'ADSL.

Quelle solution pour ces oubliés de l'ADSL ? France Télécom rappelle qu'il a investi un milliard d'euro en 3 ans pour équiper l'ensemble des NRA avec la technologie ADSL. Désormais, l'opérateur historique propose sa solution NRA Zone d'Ombre (NRA-ZO) aux collectivités, ou encore son offre Satellite via sa filiale Nordnet.

Le NRA-ZO est en réalité un NRA-HD (Haut débit). Il permet de délocaliser la partie ADSL du central téléphonique, le DSLAM, dans un local technique situé à proximité immédiate d'un sous-répartiteur. L'objectif est de réduire la distance entre l'abonné et l'équipement réseau de France Télécom et rendre les lignes éligibles.

Mais avec des tarifs oscillant entre 50 et 130 000€ par NRA-ZO, l'investissement est jugé trop coûteux par Alain Bénéteau, vice-président du Conseil Régional Midi-Pyrénées en charge des TIC. En revanche, pas question de rester inactif. Le Conseil poursuit son "plan Midi-Pyrénées à Haut-Débit" qui permet d’équiper les communes qui n’accèdent pas à l’ADSL.