Numericable se lance dans la bataille de la 3D

5 mai 2010 à 16h17
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h46 -

A l'occasion de la publication de ses résultats, Numericable annonce la signature de partenariats dans le domaine des paris en ligne et de la TV 3D. Contrairement aux opérateurs ADSL, Numericable ne présente pas de résultats trimestriels mais semestriels. en mai et en septembre, le cablo-opérateur dresse ainsi deux fois par an le bilan de son activité commercial sur le marché d'Internet haut-débit.

Comme le laissait penser les récentes tendances, la situation générale de Numericable s'améliore. entre septembre 2009 et mars 2010, l'opérateur a recruté 85 000 nouveaux abonnés Internet, dont 80 000 en très haut-débit. Avec 1,22 million d'abonnés Internet, dont 295 000 sur son réseau rénové, Numericable est certes très loin d'Orange, Iliad et SFR mais ces résultats marquent un tournant.

Numericable a visiblement réussi à réduire et stabiliser le nombre de résiliations qui a fortement marqué l'activité commerciale du groupe ces dernières années. Numericable évoque un taux de churn annuel de 17% correspondrant à la moyenne du secteur. La direction explique ce redressement grâce aux améliorations de son service clients et de sa gamme d'offres.

Du côté des finances, Numericable est également en meilleure posture. Le chiffre d'affaires est en légère augmentation de 1,7% à 1,3 milliard d'euros. L'EBITDA - qui mesure les résultats et la rentabilité - est en hausse de 4,5% à 611 millions d'euros. Parallèlement, Numericable a limité ses investissements (CAPEX) pour réduire sa dette de 268 millions d'euros.

Porté par la conclusion de partenariats avec Dartybox, Auchan et Bouygues, Numericable poursuit l'extension de son réseau Très Haut Débit en tirant de la fibre optique jusqu'au pied des immeubles. A la fin du premier trimestre de l'année, Numericable disposait ainsi d'un parc de 3,7 millions de foyers raccordables au 100 Mega, soit 500 000 de plus en seulement 6 mois.

Ces chiffres démontrent ainsi qu'il est beaucoup plus rapide et beaucoup moins coûteux de déployer un réseau FTTLA sans avoir à tirer de la fibre jusqu'au domicile (FTTH) comme le font ses concurrents. Si l'on se réfère aux chiffres publiés par l'ARCEP, on constate ainsi que Numericable a équipé pratiquement autant de foyers ces 6 derniers mois qu'Orange, Free et SFR ces dernières années !

Après s'être concentré sur la stabilisation de sa situation au cours des 18 derniers mois, Numericable souhaite rebondir et conquérir de nouvelles parts de marché. Comment l'opérateur compte-t-il s'y prendre ? Sa stratégie s'appuie sur plusieurs axes. Le premier opus est déjà connu. La nouvelle gamme Triple Play NumeriBOX, et les nouvelles offres TV NumeriPASS, viennent d'être dévoilées avec l'objectif de concurrencer plus agressivement les opérateurs ADSL, d'une part, mais également Canalsat/Canal+ d'autre part.

Le second opus consiste à poursuivre la politique de convergence Internet / TV initiée il y a un an avec le concept de télévision 2.0. Après les services NumeriSPACE (partage photos/vidéos) et NumeriSEARCH (moteur de recherche de contenus), le cablo-opérateur vient de lancer NumeriSPHERE, un service interactif censé faciliter la navigation des abonnés au coeur des contenus linéaires et à la demande.

Dock interface TV numericable
Le troisième axe de croissance de Numericable réside dans le déploiement de contenus innovants. En plus des chaînes HD, des catalogues de VoD, et des services de télévision de rattrapage, le cablo-opérateur souhaite également "miser" sur le créneau des jeux et des paris en ligne. Pour cela, Numericable s'associe avec BetClic, le numéro 1 français du secteur.

L'accord prévoit notamment que les abonnés Numericable puissent parier sur leur écran de téléviseur, avec leur télécommande, pendant la diffusion en direct d’un évènement sportif. Numericable se positionne ainsi face à Free associé à Chiligaming, et face à Orange qui a signé un partenariat avec la Française des Jeux.

Bien conscient que la 3D va chambouler le marché de la TV et des contenus, Numericable annonce la création de la "3D-HD Alliance", un consortium dans lequel l'opérateur s'associe à de grands industriels comme Panasonic, Cisco ou encore Sagem. L'objectif est de promouvoir la TV 3D en qualité Haute Définition. "Seul le câble permet de diffuser des programmes en 3D, l'ADSL n'est pas prêt" souligne Pierre Danon, le PDG de Numericable. Si la 3D sur ADSL est techniquement possible grâce à la compression et à l'encodage, la qualité audiovisuelle s'en ressentirait de la même manière que sur la TV HD aujourd'hui.