Numericable : 6 millions de foyers à très haut-débit en 2014

1 octobre 2012 à 17h33
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h43 -

Numericable poursuit ses investissements pour passer à très haut-débit 1,4 million de nouveaux foyers d'ici fin 2014.A l'occasion de sa conférence de rentrée, Numericable a visiblement souhaité prendre le contre-pied des opérateurs FTTH qui peinent à déployer leur fibre optique jusqu'au domicile des internautes.

Eric Dénoyer, le PDG de l'opérateur, a ainsi déclaré que le réseau FTTLa (fibre optique jusqu'au dernier amplificateur) de Numericable couvrirait 6 millions de foyers d'ici la fin 2014.

Cela signifie donc que la modernisation du réseau de Numericable - qui remplace son réseau horizontal de câbles coaxiaux par de la fibre optique - concernera 50 000 nouveaux foyers chaque mois pendant plus de 2 ans.

Il faut dire que Numericable ne lésine pas sur les moyens puisqu'il a investi 200 millions d'euros par an depuis 2007 (soit un milliard) et qu'il continue sur sa lancée. Aujourd'hui, 4.6 millions de foyers sont éligibles au très haut-débit jusqu'à 100 Mbit/s (et même 200 Mbit/s sur une partie de Paris) tandis que 5.2 millions de logements dépendent encore l'ancien réseau limité à 30 mbit/s dans le meilleur des cas.

C'est donc sur ces villes et ces quartiers que Numericable compte accélérer le passage au très haut-débit. L'objectif d'Eric Denoyer est de doubler son parc d'abonnés THD en le passant de 532 000 (au 30 juin) à un million dans un peu plus de deux ans.

Pour cela, Numericable mise sur son offre d'entrée de gamme iStart à 24.90€ d'une part, et sur ses forfaits Power qui associent une connexion rapide, un service de télévision complet et le décodeur La Box d'autre part.

Face aux besoins croissants de bande passante, notamment en matière de vidéos HD et d'usages multi-écrans (ordinateur, smartphone, tablette), Eric Dénoyer estime que Numericable est actuellement l'opérateur le mieux placé pour répondre rapidement à la hausse de débit souhaitée par les internautes.

Tout du moins les internautes les plus urbains puisque la grande majorité du réseau Numericable concerne les zones urbaines denses. Le réseau de Numericable s'étend également à des villes moyennes telles que Niort, Valence ou Bayonne qui ne bénéficieront pas de la fibre jusqu'à l’abonné avant de longues années encore.

On trouve même des communes de moins de 1000 habitants éligibles au très haut-débit de Numericable, comme Lancié (700 habitants) dans le Rhône. Dans ces cas là, l'implication et les co-investissements des collectivités locales sont souvent primordiaux pour Numericable comme pour les autres opérateurs d'ailleurs.