Numericable confirme le rachat de SFR devant la presse

7 avril 2014 à 20h00
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h40 -

Altice-Numericable a profité d'une conférence de presse organisée ce lundi 7 avril 2014, pour confirmer la décision du conseil de surveillance de Vivendi.Comme nous vous l’indiquions ce matin, c’est bien le projet Altice/Numericable qui a été retenu, à l’unanimité, par le conseil de surveillance de Vivendi concernant la vente de sa filiale mobile SFR.

Un rachat de cette ampleur implique une véritable révolution dans l’univers des Télécoms et de l’Internet français, suscitant de nombreuses inquiétudes à tous les étages du gouvernement, mais aussi chez les employés et les abonnés actuels de SFR et de Numericable.

Les dirigeants d’Altice/Numericable ont encore insisté durant le point presse de ce matin sur les engagements pris, que cela soit vis-à-vis des employés des deux structures, mais aussi pour ce qui est des investissements dans le déploiement de la fibre, cheval de bataille du gouvernement et du Plan France Très Haut Débit.

L’avenir commence aujourd’hui dans la continuité
Patrick Drahi (président d’Altice-Numericable) a notamment confirmé que les accords déjà passés entre SFR et Bouygues (mutualisation d’une partie du réseau mobile) ou entre Numericable et Bouygues (pour la partie fibre), ne sont absolument pas remis en cause. Par contre, il semblerait bien que l’adoption du nom de marque de SFR pour l’ensemble du groupe soit privilégiée dès la validation de l’opération, ce qui sera aussi l’occasion pour la nouvelle entité pour proposer un panel de nouvelles offres.

Reprenant un sujet déjà abordé il y a trois semaines de cela, Patrick Drahi a confirmé aussi une simplification des offres, avec des prix qui resteraient stables sur la partie mobile. Seules les offres fibres seraient susceptibles de proposer des abonnements avec quelques euros de plus, un surcoût qui serait largement justifié par la qualité de l’offre et les services propres au Très Haut Débit (et donc les investissements nécessaires).

Patrick Drahi, Président du groupe Altice
Une déploiement d’ici fin 2014
Même si la procédure de rachat semble sur le papier plus simple à valider vis-à-vis de l’Autorité de la Concurrence, il faudra aussi d’autres autorisations de la part du gouvernement, de l’ARCEP et de l’Europe. Cependant, comme indiqué par Patrick Drahi sur des opérations similaires effectuées récemment en Europe (notamment par Vodafone), Altice/Numericable est plutôt confiant sur la suite des opérations.

Le calendrier fait donc état d’une validation de l’opération au quatrième trimestre 2014, mais comme l'a répété à plusieurs reprises Patrick Drahi, le processus pourrait être beaucoup plus rapide (idéalement pour la rentrée de septembre bien entendu). Parmi les autres nouvelles intéressantes lâchées par Mr Drahi, il a aussi été question de l'accélération de la rénovation du réseau existant fibre optique, ce qui pourrait signifier des investissements supérieurs à ce qui était prévu, pour booster le déploiement de la fibre mais aussi la mise à niveau du réseau FTTLa actuel vers du vrai FTTH (sur l’ensemble du réseau ?).

De gauche à droite : Eric Denoyer, Patrick Drahi et Dexter GoeiEric Denoyer (Président directeur général de Numericable Group), Patrick Drahi (Président du groupe Altice) et Dexter Goei (CEO du groupe Altice)