Numericable adoptera la marque SFR à terme

17 mars 2014 à 15h40
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 17h40 -

En s'offrant SFR, Numericable mise sur la marque au carré rouge pour créer un "champion européen du très haut débit et de la convergence fixe-mobile".Tout juste entrés en négociations exclusives avec Vivendi pour le rachat de SFR, Patrick Drahi et Eric Denoyer, respectivement PDG du groupe Altice et de sa filiale Numericable, sont revenus en détails sur le rachat du principal opérateur alternatif français.

Numericable a profité d'une conférence de presse pour préciser son projet de fusion avec SFR. Le cablo-opérateur a notamment rappelé que la nouvelle entité constituait de facto "le leader alternatif sur le marché de l'Internet fixe et du mobile" avec 21 millions de clients mobiles et 7 millions d'abonnés ADSL et fibre optique.

Patrick Drahi a une nouvelle fois cherché à rassurer les pouvoirs publics et les salariés. L'emploi et l'investissement seront au coeur de la stratégie de Numericable. Concrètement, toutes les boutiques SFR et Numericable seront préservées. Les espaces de vente SFR distribueront bien entendu la Box de Numericable tandis que les 200 magasins Numericable seront également habillés aux couleurs de SFR.

Les fiançailles de SFR et Numericable
Les responsables de Numericable ne cachent d'ailleurs pas qu'une partie de leur stratégie repose sur la notoriété de SFR. "Après une période de co-branding, la marque SFR prendra progressivement le dessus sur la marque Numericable" souligne Eric Denoyer, le PDG du cablo-opérateur.

La convergence semble être le maître-mot du mariage entre Numericable et SFR. Celle-ci se déclinera au niveau de la convergence fixe-mobile avec le développement de forfaits combinés reposant sur les offres 3G/4G SFR et les offres très haut débit de Numericable. Elle sera également particulièrement liée à la convergence des réseaux pour optimiser l'interconnexion (au niveau des collectes mobiles, ADSL, et fibre optique par exemple).

conscient qu'il ne pourra pas migrer tous les clients ADSL SFR sur le réseau Numericable, le PDG d'Altice envisage néanmoins une migration progressive de l'ordre de 20 à 30% du parc SFR d'ici 2017 (soit 1 million de migrations). Traduction : des campagnes de fidélisation seront menées dans les prochains mois pour inciter les abonnés SFR à basculer vers une nouvelle offre. L'objectif du groupe est "contrôler et garder la valeur ajoutée sur nos réseaux" selon Patrick Drahi... et donc d'économiser les 9€ par mois et par abonné versés à Orange au titre de la location de la boucle locale cuivre.

D'après les calculs présentés par Numericable, les synergies attendues seront de l'ordre du milliard d'euros par an à partir de 2017. Ces économies seront réalisées dans le cadre des optimisations de réseaux (250 millions), des gains sur les segments grand public (300 millions) et entreprises (145 millions) et de la rationalisation de certaines dépenses liées au marketing et aux systèmes d'information (305 millions).

Grâce aux marges dégagées par ces synergies et à la hausse du revenu moyen par abonné (via la convergence notamment), Numericable-SFR compte investir 20% de son chiffre d'affaires pour accélérer le déploiement du très haut-débit. L'opérateur table sur 12 millions de foyers éligibles au très haut débit en 2017 et 15 millions en 2020.