930 000 nouveaux abonnement Internet en 2013

7 mars 2014 à 15h55
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h40 -

En 2013, presque 50% des nouveaux abonnements à Internet ont concerné une offre à très haut-débit selon l'Observatoire de l'ARCEP.Le Gendarme des Télécoms vient de publier son observatoire du haut et du très haut-débit pour le 4ème trimestre 2013. L'occasion de faire le bilan du paysage Internet français l'année passée.

Au 31 décembre dernier, la France comptait 24.905 millions d'abonnement à Internet toutes technologies confondues (hors bas-débit), soit 930 000 abonnements supplémentaires par rapport à 2012. On remarque néanmoins que la répartition des abonnements varie selon leur nature.

La fibre optique décollerait-elle enfin ?
Comme d'habitude, l'ADSL se taille la part du lion. Avec 445 000 nouveaux contrats, l'ADSL a représenté la moitié des nouveaux abonnements en 2013. En volume, l'ADSL regroupe 22.450 millions d'abonnés soit une part de marché de 90%.

Du côté des autres modes d'accès "haut débit" (satellite, Wimax...), l'ARCEP a dénombré 16 000 nouveaux abonnements l'année passée, pour un total de 405 000. Ces technologies alternatives représentent donc 1.7% des connexions Internet en France.

Et le très haut-débit en 2013 ? L'ARCEP confirme le décollage de la fibre optique avec 445 000 nouveaux abonnements répartis ainsi :

- 226 000 en FTTH (fibre jusqu'au domicile)
- 144 000 en FTTLa (fibre avec terminaison coaxiale)
- 75 000 pour le câble et le VDSL2 lancé depuis le 1er octobre 2013

Evolution des abonnements Internet 2012/2013 (chiffres ARCEP)
2013
(volume)
2012
(volume)
Evolution 2013
(part)
2012
(part)
ADSL 22.45 millions 21.981 millions +469 000 90.14% 91.68%
FTTH 540 000 314 000 +226 000 2.17% 1.31%
FTTLa 765 000 621 000 +144 000 3.07% 2.59%
Câble / VDSL2 745 000 670 000 +75 000 2.99% 2.79%
Autres 405 000 389 000 +16 000 1.72% 1.63%
TOTAL 24.905 millions 23.975 millions +930 000 100% 100%

Le très haut-débit a donc été principalement tiré par la fibre optique - Orange et SFR cumulent à eux deux 516 000 abonnements FTTH - et par la fibre avec terminaison coaxiale, exploitée par Numericable et Bouygues. Désormais associé à l'observatoire de l'ARCEP, le VDSL2 a également contribué mais uniquement pour les lignes dont le débit est supérieur à 30 Mbit/s.