Le très haut débit gagne du terrain au détriment de l'ADSL

9 mars 2015 à 10h52
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h38 -

Pour la première fois, le nombre d'abonnements à l'ADSL diminue. La fibre optique, le câble et le VDSL2 franchissent désormais le cap des 3 millions de clients.A l'occasion de la publication des résultats de son observatoire trimestriel du marché des communications électroniques, l'ARCEP a souligné que la croissance du secteur a été entièrement porté - pour la première fois - par les offres très haut débit.

Après une quinzaine d'années de progression ininterrompue, l'ADSL a marqué le pas en reculant de 328 000 abonnements entre le 1er octobre et le 31 décembre dernier. Avec 22.395 millions de clients, l'ADSL reste de loin la principale technologie d'accès l'Internet en France mais son déclin semble désormais inévitable.

Les internautes français se tournent désormais davantage vers le très haut débit (THD) disponible via 3 types de réseau : la fibre optique de bout en bout (FTTH), la fibre optique avec terminaison coaxiale (FTTLa) et le VDSL2. Au 4ème trimestre, 598 000 nouveaux abonnements THD ont été comptabilisés par l'ARCEP. Le très haut débit concerne dorénavant 3.095 millions de foyers, soit un million de plus en un an.

Observatoire ARCEP / 31 décembre 2014
Au 31/09 Au 31/12 Evolution T4 Evolution 2014
ADSL 22.723 millions 22.395 millions - 328 000 + 66 000
Fibre optique (FTTH) 935 000 801 000 + 134 000 + 376 000
Fibre optique (FTTLa) 885 000 851 000 + 34 000 + 121 000
Câble + VDSL2 845 000 1.275 million + 430 000 + 532 000

Bien que l'ADSL recule, on notera avec ironie que le VDSL2 (de l'ADSL boosté !) est la technologie qui a progressé le plus rapidement au 4ème trimestre. Les internautes profitent du déploiement du VDSL2 pour obtenir plus de débit (au moins 30 Mbit/s en vitesse descendante pour obtenir l'appellation "très haut débit"). Selon nos informations, près de la moitié du parc total de centraux téléphoniques d'Orange est déjà compatible avec le VDSL2.