Très haut débit : 1.2 million de foyers supplémentaires en 2015

4 mars 2016 à 15h23
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h35 -

C'est le sens de l'Histoire : la couverture des réseaux très haut-débit - toutes technologies confondues - s'étend un peu plus chaque trimestre.

L'ARCEP vient de publier son observatoire du haut et du très haut débit pour le 4ème trimestre. L'occasion de dresser le bilan d'une année 2015 marquée par l'accélération des déploiements de l'Internet très haut débit. Le Gendarme des Télécoms annonce que la France comptait près de 14.5 millions de foyers éligibles à au moins une technologie permettant d'accéder à une connexion Internet avec un débit égal ou supérieur à 30 Mbit/s.

Sur ces 14.5 millions de foyers, la répartition des technologies d'accès est la suivante :

  • Câble : 8.8 millions (dont 7 millions en 100 Mbit/s ou plus)
  • Fibre (FTTH) : 5.6 millions
  • VDSL2 : 5.3 millions

La fibre optique progresse en ville et en zones non denses

Porté par Orange en particulier, le déploiement de la fibre optique jusqu'au domicile (FTTH) a sensiblement accéléré en 2015. Le parc de logements éligibles est ainsi passé de 4.064 millions au 1er janvier 2015 à 5.6 millions un an plus tard soit une hausse de 1.5 millions de prises (+38%). On notera que 84% de ces prises sont gérées par les opérateurs privés (4.72 millions) tandis que les 16% restants (881 000) dépendent des réseaux d'initiative publique. A ce titre, on remarquera que la fibre "publique" en zone moins dense concerne 642 000 logements contre 420 000 un an plus tôt.

La fibre dépasse le VDSL2

Autre fait marquant, la fibre optique dépasse pour la première fois le VDSL2. Le nombre de lignes téléphoniques éligibles au VDSL2 et disposant d'un débit théorique d'au moins 30 Mbit/s est désormais de 5.3 millions, en hausse tout de même de 78 000 sur le dernier trimestre de 2015. Plus de 11 000 noeuds de raccordement couvrant 94% des lignes françaises sont équipés en VDSL2. Rappelons que le VDSL2 n'est disponible que pour les lignes dont la longueur n'excède pas le kilomètre (soit autour de 17% du parc), et que le débit descendant ne dépasse pas 95 Mbit/s.

80% du réseau câblé entièrement modernisé

L'ex-réseau Numericable - désormais intégré au groupe SFR - poursuit sa mue. L'ARCEP annonce 8.8 millions de foyers câblés dont 7 millions bénéficient de la fibre avec terminaison coaxiale (FTTLa) permettent un débit égal ou supérieur à 100 Mbit/s. En 2015, SFR a continué de moderniser les 20% du réseau câblé d'ancienne génération au rythme de 900 000 prises sur l'année.

Parallèlement à la progression de la couverture THD, l'ARCEP se félicite de l'augmentation du nombre d'abonnés. Selon l'Autorité des Télécoms, le taux d'équipement serait désormais de 30%, soit 30 abonnés pour 100 prises éligibles à la fibre ou au câble ou au VDSL2. Sur un an ce taux aurait bondi de 7 points. Cette tendance qui s'expliquerait notamment par 3 facteurs : l'amélioration de l'éligibilité, les politiques de migration menées par les opérateurs et par l'intensification de la guerre commerciale entre les fournisseurs d'accès. Les conclusions de l'observatoire 2015 des Résiliations Internet d'Ariase Group vont d'ailleurs dans ce sens : Orange (leader du marché de la fibre) a ainsi été le fournisseur le plus choisi par les internautes qui ont changé d'opérateur l'année dernière.

A lire aussi