Une distribution Linux libérée sur la NeufBox4

13 février 2008 à 19h41
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h53 -

Suite à l'ouverture de Neuf au monde du libre, quelques développeurs ont tenté de personnaliser leur Box. Avec quelques succès.La NeufBox se rapproche du jour où ses fonctionnalités deviendront personnalisables par chacun de ses utilisateurs. SGDA et psolyca, deux membres du site OpenBox4, ont réussi à compiler une distribution Linux de leur cru sur leur NeufBox.

Pour le néophyte, c'est du latin. Mais pour les afficionados de l'open-source, c'est la promesse de lendemains qui chantent. Concrètement, des modifications optionnelles bien pratiques sont proposées.

Par exemple, grâce au travail de VincentAlex, un autre contributeur d'OpenBox4, il n'est plus nécessaire de laisser son ordinateur allumé en permanence pour voir vidéos et photos sur sa télévision via le Mediacenter. Grâce à sa modification, il suffit tout simplement de brancher une clé ou un disque USB sur la NeufBox...

Attention, une telle modification n'est, d'une part, pas du tout facile et, d'autre part, annule toute garantie sur le modem-routeur, parce que non-officielle...

Mais on peut très bien imaginer, à terme, une NeufBox surfant sur le réseau Neuf, utilisant les services de Neuf, mais bénéficiant de fonctions complètement personnalisées.

La NeufBox, comme la plupart des Box, est en effet conçue pour répondre aux besoins du plus grand nombre. Pour garantir leur stabilité pour toutes les configurations, les Box sont souvent configurées selon le plus petit dénominateur commun et en privilégiant au maximum la sécurité : pour peu que vous soyez à un endroit privilégié ou suffisamment averti pour ne pas avoir besoin d'autant de sécurité, les possibilités de ce petit ordinateur qu'est la Box pourraient être décuplées.

Le firmware d'une Box, c'est à dire le logiciel qui lui permet de fonctionner, se compose de deux couches : dans le cas de la NeufBox, la première couche a été conçue par Broadcom, le fabriquant de modems, et est propriétaire, donc indéchiffrable. La seconde couche a été développée par les ingénieurs de Neuf, pour répondre aux besoins spécifiques de leur réseau.

Des modifications comme celle effectuée par VincentAlex permettent de faire évoluer la seconde couche, la plus accessible. Mais avoir réussi à faire démarrer (booter) un système d'exploitation tel que Linux sur la NeufBox, via de complexes manipulations, prouve que pouvoir modifier la première couche, celle de Broadcom, est désormais envisageable.

Une version "libre" permettant d'intégrer les deux couches fera que des transformations beaucoup plus profondes seront possibles. Tout ceci est devenu possible parce que Neuf respecte les dispositions de la licence GPL et publie une partie du code source de sa box.