Orange défend ses contenus exclusifs

30 juin 2008 à 14h16
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h52 -

Critiqué par Canal+, SFR et Free, Orange défend sa stratégie de développement de contenus audiovisuels.Après un premier semestre 2008 placé sous le signe de l'offensive dans les secteurs du Foot, du Cinéma, et de la Télévision par satellite, Orange subit aujourd'hui les foudres de ses rivaux SFR et Free, et de son nouveau "concurrent" Canal+/Canalsat.

Ces derniers jours, Xavier Couture, nouveau directeur des contenus Orange, et Louis-Pierre Wienes, directeur exécutif Orange, sont montés au créneau pour défendre la position du leader français des télécoms.

Longtemps cantonné au rôle de fournisseur d'accès pour la téléphonie et Internet haut débit, Orange compte désormais ajouter une corde supplémentaire à son arc en distribuant ses propres contenus. Son objectif ? "Réserver des exclusivités à nos clients pour les fidéliser et en séduire de nouveaux" résume Louis-Pierre Wienes dans une interview au magazine Challenges.

Et ce dernier de contre-attaquer en rappelant qu'Orange ne fait que "reprendre le business model de Canal+" et que personne ne critique l'opérateur SFR quand celui-ci obtient en exclusivité les droits de l'Euro 2008.

De son côté, Xavier Couture rappelle que pour les concurrents d'Orange sont désormais "Google, MSN, les plates-formes communautaires, Apple, Telefonica [...] et non Canal+, dont nous sommes d'ailleurs le principal distributeur".