Une Livebox 4G pour améliorer la couverture haut-débit ?

22 octobre 2013 à 16h33
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h41 -

Orange va expérimenter une Box connectée à son réseau mobile 4G pour fournir une connexion Internet fixe dans les foyers mal desservis par l'ADSL.Dans le cadre de l'expérimentation "Villages Numériques", Orange va déployer une solution permettant à des internautes - situés en zones blanches et grises (moins de 2 Mbit/s) - de bénéficier d'une connexion Internet plus rapide. Pour cela, Orange ne va ni s'appuyer sur son réseau terrestre (montée en débit ADSL/VDSL2) nu sur une solution wifi ou satellite, mais compte sur son réseau mobile très haut débit 4G LTE.

Le principe de cette opération est simple. Une antenne relais 4G, vraisemblablement sur la bande de fréquences 800 Mhz, est installée à proximité ou dans la commune test. Au lieu de recevoir la traditionnelle Livebox, les internautes qui le souhaitent recevront un équipement CPE combinant un modem-routeur 4G et une antenne. Les données Internet seront transportées jusqu'au domicile via le réseau mobile 4G puis seront délivrées en Wifi ou en connexion Ethernet sur le réseau local du "betatesteur".

Flybox Orange
Ce n'est pas la première fois qu'Orange utilisera ce procédé. Cela fait déjà plusieurs années qu'Orange commercialise cette solution, baptisée Flybox, sur les réseaux 3G de plusieurs pays émergents comme la Tunisie, la Moldavie et la Jordanie, où les infrastructures terrestres couvrent nettement moins la population que les réseaux mobiles.

Orange précise que l'expérimentation "Villages numériques" concerna 3 zones, dont une commune située en montagne. Aucun nom n'a été communiqué pour le moment. Si l'idée de s'appuyer sur la couverture 4G pour améliorer la couverture Internet d'une zone fait sens, on peut tout de même s'interroger sur plusieurs points.

Contrairement à d'autres technologies d'accès, la bande passante disponible sur un réseau 4G est limitée par nature (fréquences et collecte). Bien que la 4G d'Orange puisse théoriquement délivrer un débit descendant de 150 Mbit/s, quelles seront les vitesses réelles des connexions de test ?

Par ailleurs, bien que le test a vocation à valider une solution technique, il faut aussi prendre en compte l'aspect commercial. Cette solution hybride remettrait en question les forfaits d'abondance que l'on trouve sur le marché de l'ADSL et de la fibre optique. Avec la 4G, il n'y aurait pas d'illimité. A l'instar des offres Internet par satellite, l'abonnement serait soumis à un volume de données, avec à la clé une facturation à la consommation.

Quels seraient à terme les prix d'un tel forfait ? Pour rappel, un forfait mobile 4G (déjà utilisable en Wifi via le mode Modem d'un smartphone par exemple) coûte au minimum 30€/mois pour un quota de seulement 2Go. Quant au forfait Let's Go 4G, il est actuellement facturé 53.90€ pour 10Go !