Orange en alerte après le passage de la tempête Dirk

24 décembre 2013 à 12h36
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h41 -

En cette veille de Noël, la tempête Dirk prive plusieurs milliers de bretons de téléphone et d'Internet. Plus de 400 techniciens Orange sont mobilisés pour réparer les dégâts.Comme annoncée, la tempête Dirk a balayé la façade atlantique et la Manche avec des vents de 140 Km/heure sur les côtes et plus de 100 Km/heure dans les terres. Moins puissante que la tempête Klaus qui avait frappé le sud-ouest de la France en janvier 2009, "Dirk" a néanmoins provoqué de multiples pannes sur les réseaux bretons d'électricité et de télécommunication.

Tempête Dirk en Bretagne le 24 décembre 2013
En plus des 130 000 foyers privés d'électricité (et qui ne peuvent donc pas se connecter à Internet), la direction régionale d'Orange Bretagne annonce plus de 20 000 foyers sans téléphone fixe ni ADSL. Une quarantaine de centraux ADSL seraient actuellement concernés par les pannes. 130 antennes de téléphonie mobile seraient par ailleurs hors service victimes suite aux coupures d'électricité.

Pour rétablir la situation au plus vite, Orange a déclenché son plan de secours. 400 techniciens sont d'ores et déjà à pied d'oeuvre en Bretagne et des "unités d'intervention du reste de la France ont été appelées en renfort" nous a précisé la direction d'Orange.

Sur le terrain, les équipes se concentrent en premier lieu sur le rétablissement du courant en coordination avec ERDF, et grâce à l’installation de groupes électrogènes supplémentaires. Les techniciens s’attellent également au déblaiement et à la réparation de la boucle locale endommagée par les chutes d'arbres notamment.