Picasso 2.0, le nouveau projet de télésanté de la Picardie

15 juillet 2014 à 18h09
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h40 -

La construction et l'exploitation du réseau fibre PICArd de Santé Sécurisé de TélécOmmunication (Picasso 2.0) vont être réalisées par la société Option Service.Le Très Haut Débit n'est pas en effet qu'une affaire d'accès à Internet pour les particuliers par la fibre. C'est avant tout un besoin essentiel pour de nombreux secteurs professionnels, pour les collectivités et pour le développement de l'e-santé sur tout le territoire. A la suite d'une procédure d'appel d'offres lancée par le Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) e-santé Picardie, Picasso 2.0 sera déployé dans les mois qui viennent.

Ce sera le composant indispensable à la réalisation de projets de télésanté au sein d'un espace de confiance régional avec des usages qui évoluent en fonction des besoins exprimés par les acteurs de santé : télémédecine, visioconférences, transferts d'Images Médicales, et accès aux applications du SIH (Système d'Information Hospitalier). L'ensemble de ces services demande fiabilité (2 cœurs de réseaux et des liaisons doublées), sécurité (réseau indépendant d'Internet), réactivité et des débits de plus en plus importants, que seule la fibre peut assurer pour un déploiement rapide et efficace.

Télémédecine, diagnostic à distance, maintien à domicile...

La fibre au service de la santé de tous
Créé en 2008, le GCS e-Santé Picardie a pour vocation à contribuer à l'amélioration de la prise en charge du patient dans un souci d'efficience du système de santé régional, au moyen d'une politique de modernisation des systèmes d'information en conformité à la Politique Régionale de Santé définie par l'ARS de Picardie. La proximité de la fibre européenne Viatel (passant par le canal du Nord) a donné l'opportunité à Option Service de déployer une boucle optique Picarde qui constitue ainsi le socle des services très haut débit fournis aux établissements de santé, notamment dans le cadre du marché Picasso 2.0. Ce seront 195 sites qui seront connectés, avec 236 routeurs déployés, pour pus de 10 Gbits échangés par jour. Pour cela, l'opérateur d'opérateur Option Service s'appuiera sur 2 opérateurs régionaux et 4 opérateurs nationaux.

Télémédecine, diagnostic à distance, maintien à domicile...