Haut débit et téléphonie : toujours des plaintes

26 septembre 2007 à 16h18
- Mis à jour le 16 janvier 2019 à 18h56 -

Alors que le projet de loi sur la consommation est discuté, l'AFUTT et la DGCCRF publient des chiffres indiquant que le nombre de plaintes augmente toujours.Les plaintes des abonnés aux services Internet ou de téléphonie mobile des opérateurs télécoms continuent d'augmenter, mais moins rapidement. Ce constat est fait par l'Association française des utilisateurs des télécommunications (Afutt) qui vient de mettre à jour son observatoire des plaintes.

L'AFUTT révèle que la croissance des plaintes entre les premiers semestres 2006 et 2007 est de l'ordre de 5,5%. Un chiffre toujours trop élevé certes mais qui témoigne d'un ralentissement en comparaison avec les données de 2005/2006 (+31%).

En revanche, si le chiffre global présente des signes d'amélioration, il n'en est pas de même pour certaines catégories de plaintes. L'AFUTT précise ainsi que la "qualité du service ne progresse pas (+37% de plaintes) et les problèmes de service après-vente grimpent de 39% [...] tandis que les recouvrements et contentieux explosent (+167% tous opérateurs confondus)".

De son côté, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) décompte 17175 plaintes pour les 6 premiers mois de l'année. Ce qui correspond à une augmentation de plus de 19% du nombre de plaintes par rapport au premier semestre 2006, et de plus de 12% par rapport au dernier semestre de l'année dernière.